Champions Cup : Quelles sont les chances des clubs français ?

Champions Cup : Quelles sont les chances des clubs français ?©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le jeudi 14 avril 2022 à 20h21

Les 8eme de finale retour de la Champions Cup de rugby auront lieu ce week-end. Les sept clubs français engagés se trouvent dans des situations bien différentes.



Exceptionnellement cette année, la Champions Cup nous offre des huitièmes de finale en match aller-retour. Un format favorisant généralement les formations recevant lors du second affrontement, surtout lorsque celles-ci réussissent un grand match à l'aller. Lorsqu'elles s'imposent en terre ennemie, ces équipes figurent en ballotage extrêmement favorable avant d'évoluer devant leur public. Un avantage on ne peut plus important dans le rugby professionnel contemporain. Deux clubs du Top 14 bénéficieront de ce confort ce week-end dans le cadre de leur 8eme de finale retour. Vainqueurs respectivement chez Bordeaux-Bègles (13-31) et le Stade Français (9-22), La Rochelle et le Racing 92 ne devraient pas manquer les quarts de cette édition 2021-22.

Pas de crainte pour l'ASR et le Racing 92... a priori

Bien évidemment il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Néanmoins, l'écart au score, la forme du moment ainsi que l'avantage du terrain devraient permettre à ces deux équipes de rallier le tour suivant. D'autant plus qu'un certain ascendant psychologique a été remporté. Cette double confrontation arrive une semaine après ces mêmes affrontements en Top 14 et le Stade Rochelais avait déjà dompté l'UBB à Chaban-Delmas (15-16) tandis que les Racingmen avaient également surclassé le Stade Français dans un premier derby parisien à sens unique (53-20). Les troisièmes épisodes de ces deux trilogies auront lieu ce samedi à 16h au stade Marcel-Deflandre et le dimanche à 16h30 à la Paris La Défense Arena.

Le champion au bord de la falaise

Quid de Toulouse ? Le champion d'Europe est en grand danger après avoir mordu la poussière à domicile contre l'Ulster (20-26). En outre, l'infirmerie des Rouge et Noir est particulièrement bien fournie. Aux forfaits déjà actés de Julien Marchand, Sofiane Guitoune, Santiago Chocobares ou encore Juan Cruz Mallia, ceux des internationaux Cyril Baille et François Cros et de l'Australien Zack Holmes sont venus s'ajouter. Néanmoins, des motifs de satisfaction demeurent. Réduits à 14 durant 70 minutes face aux Nord-Irlandais, les Rouge et Noir ont livré un grand match. Par ailleurs, la saison passée au stade des 8eme, les hommes d'Ugo Mola avaient terrassé le Munster, en Irlande, grâce entre autres à un doublé d'Antoine Dupont qui sera de la partie ce samedi à 21h à Belfast.

L'ASM, un miracle sinon rien

Clermont est le représentant tricolore le plus en danger. Battus à domicile et sur un écart important (10-29), les Jaunards ont quasiment tiré une croix sur la qualification. Chez un adversaire du calibre de Leicester, leader du championnat d'Angleterre, la tâche sera des plus ardues. Certes la mission n'est pas impossible, toutefois les hommes de Jono Gibbes devront jouer une partition parfaite pour venir à bout d'un adversaire redoutable et difficile à manœuvrer. Le verdict est attendu ce samedi à partir de 18h30 dans le mythique stade de Welford Road.

Défi pas impossible pour le MHR

Ce constat dressé est relativement similaire pour Montpellier en dépit du succès acquis au GGL Stadium devant les Harlequins (40-26). Au Twickenham Stoop, les Cistes devront résister au champion d'Angleterre en titre, capable de remonter un handicap de 34-0 lors de ce 8eme aller ! L'avance de 14 points, l'équivalent de deux essais transformés, devra être jalousement protégé car en face, la force de frappe est impressionnante. Cette équipe des Quins, à l'image de sa charnière formée par les internationaux Danny Care et Marcus Smith, est bâtie d'un alliage solide mêlant expérience et jeunesse talentueuse. Ce match, le plus indécis de tous les 8eme de finale, aura lieu samedi à 13h30.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.