Champions Cup (Quarts de finale) : Qualification du Racing 92 aux dépens de Clermont

Champions Cup (Quarts de finale) : Qualification du Racing 92 aux dépens de Clermont©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 19 septembre 2020 à 20h42

Grâce notamment à une première période réussie, le Racing 92 est allé chercher à Clermont son billet pour les demi-finales de la Champions Cup (27-36). Les Franciliens recevront les Saracens, tombeurs du Leinster (17-25), le week-end prochain.



Le Racing 92 va retrouver le dernier carré de la Champions Cup. En déplacement sur la pelouse du Stade Marcel-Michelin le club francilien est allé chercher son billet au terme d'un match qu'il aura mieux su démarrer que son adversaire. En effet, il n'a fallu que deux minutes pour voir Louis Dupichot ouvrir le score, profitant d'une action initiée par Camille Chat, qui a fait énormément souffrir la défense clermontoise tout au long de la rencontre, pour aplatir en coin après un relais de Simon Zebo. C'est l'indiscipline auvergnate qui a ensuite frappé car, en quatre minutes Teddy Iribaren a ajouté six points au pied. Après un carton jaune reçu par Dominic Bird pour une faute dans un ruck, le jeu a vécu un grand temps mort avec l'intervention de la civière pour évacuer Louis Dupichot. La reprise voit l'ASM réagir avec, à la suite d'une touche, Etienne Falgoux qui s'est arraché pour aplatir. Ce dernier a ensuite laissé ses coéquipiers à quatorze pour les dix dernières minutes de la première période. Une faute qui a permis à Teddy Iribaren de rajouter trois points.

Le Racing 92 n'a pas laissé Clermont respirer

Si Camille Lopez a ramené son équipe à six longueurs deux minutes plus tard, ce sont bien les joueurs du Racing 92 qui ont fini le plus fort. Après une nouvelle pénalité de leur ouvreur, Virimi Vakatawa a pensé avoir inscrit le deuxième essai francilien mais un en-avant décelé à la vidéo est venu annuler cette action... mais ce n'était que partie remise. En effet, François Trinh-Duc, entré en jeu à la 22eme minute en lieu et place de Louis Dupichot, s'est joué de Kotaro Matsushima sur un ballon envoyé du pied par Teddy Iribaren pour aplatir le deuxième essai du Racing 92. Au retour aux vestiaires, les Clermontois avaient une montagne face à eux, avec un retard de seize longueurs... qui a été poussé à 22 grâce à la botte de l'inévitable Teddy Iribaren. C'est alors que les joueurs de Franck Azéma ont commencé à se réveiller. A l'heure de jeu, sur une action initiée par Damian Penaud et Arthur Iturria, Wesley Fofana a marqué l'essai de l'espoir pour l'ASM.

Clermont a réagi trop tard

Un élan de révolte quelque peu freiné par le carton jaune reçu par Rabah Slimani, qui a payé une accumulation de fautes en mêlée, offrant à Maxime Machenaud trois points assez faciles au pied. Toutefois, l'arbitre de la rencontre Romain Poite n'a pas été avare en cartons dans ce quart de finale. En effet, dans la foulée, Ali Oz a également pris pour l'ensemble de ses coéquipiers. Une infériorité numérique des deux côtés qui a ouvert des brèches dont a profité Kotaro Matsushima à dix minutes du terme de la rencontre. L'arrière japonais a inscrit son premier essai sur la scène européenne en venant conclure une action où les Clermontois ont mis la défense francilienne sous pression. Mais c'était sans doute trop tard. Après une dernière pénalité de Maxime Machenaud, l'essai de Damian Penaud à trois minutes de la sirène n'a pas permis à l'ASM de renverser le match. Le Racing 92 s'impose au final de neuf longueurs (27-36) et pourra recevoir en demi-finales. En effet, à la surprise générale, les Saracens sont allés éliminer sur sa pelouse le Leinster, meilleure équipe de la phase de poules (17-25), et retrouveront les Franciliens le week-end prochain.

CHAMPIONS CUP / QUARTS DE FINALE
Samedi 19 septembre 2020
Leinster (1) - Saracens (8) : 17-25
Clermont (4) - Racing 92 (5) : 27-36

Dimanche 20 septembre 2020
13h30 : Toulouse (3) - Ulster (6)
18h30 : Exeter Chiefs (2) - Northampton Saints (7)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.