Champions Cup : Les Saracens dominent le Munster et se qualifient pour la finale

Champions Cup : Les Saracens dominent le Munster et se qualifient pour la finale©Media365

Gabriel Vanhoutte, publié le samedi 20 avril 2019 à 19h13

Grâce notamment à une grosse performance sur le plan physique, les Saracens sont venus à bout ce samedi à Coventry du Munster (32-16) pour retrouver la finale de la Champions Cup, deux ans après leur dernier titre. Les Anglais seront opposés au Stade Toulousain ou au Leinster, qui s'affronteront dimanche à l'Aviva Stadium de Dublin dans la seconde demi-finale.

Après avoir parlé hors des terrains, Billy Vunipola a fait parler la poudre ce samedi. Lors de la première demi-finale de la Champions Cup, les Saracens sont venus samedi à bout du Munster (32-16) à la Ricoh Arena de Coventry. Les Sarries valident ainsi leur ticket pour la finale de la Coupe d'Europe le 11 mai prochain à Newcastle, où ils seront opposés au Leinster ou à Toulouse. Vunipola, qui avait fait parler de lui pour ses prises de positions hors des terrains, a cette fois fait parler la poudre, inscrivant notamment le deuxième essai des siens à la 72eme minute, avant de recevoir le trophée d'homme du match. Les Sarries devront maintenant patienter jusqu'à dimanche pour connaître leurs adversaires, entre le Stade Toulousain ou le Leinster.


Un match qui ne restera pas dans les annales

De la première mi-temps, les spectateurs de la Ricoh Arena (ils étaient 16 000 samedi, pour une capacité deux fois plus importante) ne garderont pas un souvenir impérissable. Ce premier acte s'est, en effet, révélé très fermé, et pas marqué par grand-chose d'autre que des fautes à répétitions et des pénalités, signées Farrell pour les Sarries, et Bleyendaal ainsi que Murray en faveur du Munster. Un scénario qui a permis à la Red Army de rester dans le coup, avant de frapper fort au retour des vestiaires, les Saracens démontrant dès la reprise que leur envie de retrouver les sommets européens n'était pas usurpée, deux après leur dernier sacre (contre Clermont). Une volonté matérialisée par deux essais signés Rhodes et Vunipola, contre un seul pour le Munster, signé Sweetnam à l'heure de jeu. Les Saracens peuvent désormais attendre patiemment leur adversaire final, avec des certitudes en ce qui concerne les statistiques : au Saint James Park, ils disputeront leur troisième finale européenne en trois ans. Ils avaient remporté les deux premières, contre deux clubs français. Toulouse, s'il parvient à se qualifier, est prévenu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.