Champions Cup : Les chiffres clés de la finale

A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le samedi 20 mai 2023 à 21h54

La Rochelle a dominé le Leinster ce samedi en finale de Champions Cup (26-27). Petit coup de projecteur sur les chiffres clés de cette rencontre d'anthologie.

2

La Rochelle a décroché ce samedi sa seconde étoile européenne (26-27). Tenant du titre, le Stade Rochelais a conservé sa couronne face au même adversaire qu'en finale la saison précédente, le Leinster. Les Jaune et Noir doublent Brive et son unique titre continental acquis en 1997. Seuls Toulon (3 sacres) et Toulouse (5 sacres) font mieux au rayon des écuries françaises en Champions Cup.

3

C'est le nombre de confrontations directes entre La Rochelle et le Leinster en Champions Cup. Autant de duels remportés par les Maritimes ! En demi-finale en 2021, les champions d'Europe avaient dominé les Irlandais à Marcel-Deflandre (32-23). L'année dernière en finale, les Français s'étaient imposés face à ces mêmes Dublinois à l'Orange Vélodrome de Marseille (24-21) devant près de 60.000 spectateurs.

4

Le nombre de cartons distribués au cours de cette finale 2023. Tawera Kerr-Barlow (10eme) et Jonathan Danty (74eme) ont écopé d'un carton jaune. En face, Ronan Kelleher (71eme) a reçu la même sanction tandis que Michael Alaalatoa a de son côté été expulsé (79eme) par l'arbitre sud-africain Jaco Peyper. Une statistique reflétant la virilité des débats ce samedi à l'Aviva Stadium de Dublin.

16

Le nombre de victoires consécutives du Stade Rochelais en Champions Cup. Finalistes malheureux le 22 mai 2021 contre le Stade Toulousain à Twickenham (17-22), les hommes de Ronan O'Gara ont depuis remporté leurs seize rencontres de Coupe d'Europe. Un record. Une statistique naturellement en passe d'être améliorée dès l'entame de la phase de groupes la saison prochaine.

17

Le retard des Rochelais dans cette finale après moins d'un quart d'heure lorsque le talonneur Dan Sheehan a aplati un doublé personnel (1ère, 12eme). Les essais des deux trois-quarts centres maritimes Jonathan Danty (19eme) et Ulupano Seuteni (38eme) ont relancé la machine avant le repos. Puis en fin de rencontre, c'est le pilier remplaçant Georges-Henri Colombe Reazel qui a concrétisé, tout en puissance, le travail de sape du pack maritime (72eme).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.