Champions Cup (J5) : Qu'attendre des clubs français ce week-end ?

Champions Cup (J5) : Qu'attendre des clubs français ce week-end ?©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le vendredi 12 janvier 2018 à 18h51

La Rochelle et Clermont pourraient obtenir une qualification pour les quarts de finale de Champions Cup dès ce week-end alors que Toulon, Montpellier et le Racing 92 sont pour le moment en ballottage favorable et que Castres n'espère plus rien de cette campagne européenne.

Les quarts de finale dès ce week-end pour La Rochelle ?Après avoir connu leur premier revers en Champions Cup sur le terrain des London Wasps lors de la journée précédente (21-3), les Rochelais doivent se reprendre dès ce week-end. Toujours en tête de la première poule, les hommes de Patrice Collazo affrontent leur dauphin, l'Ulster, ce samedi. Une rencontre déterminante et décisive qui pourrait offrir la qualification en quarts de finale à La Rochelle. En cas de succès, les Maritimes ne pourraient plus être rattrapés et se concentreraient uniquement sur l'obtention d'un match à domicile pour le tour suivant, ce qu'a souligné le deuxième ligne Mathieu Tanguy en conférence de presse : « Si on pouvait offrir un quart à la maison à nos supporters, ce serait sympa. » Pour cela, il faudra battre la province irlandaise sur sa pelouse après avoir gagné 41-17 au match aller et terminer cette phase de poule sur une bonne note contre les Harlequins.Montpellier doit engranger des pointsSi la première place de la poule 3 semble dure à atteindre pour Montpellier, la qualification en tant que meilleur deuxième est toujours envisageable. Sur le terrain d'Exeter, les joueurs de Vern Cotter devront faire de leur mieux pour effacer la défaite à domicile lors du match aller (24-27) et conforter cette position au classement. Au-delà de la victoire, l'objectif de cette rencontre est d'engranger des points pour ne pas être largué et garder les quarts de finale dans le viseur. Cependant, ce déplacement en Angleterre et la réception du Leinster sont deux rencontres difficiles lors desquelles le MHR n'aura pas le droit à l'erreur. Le troisième ligne montpelliérain Louis Picamoles l'a d'ailleurs confirmé en conférence de presse : « Le faux-pas est interdit. Pour nous, ce sera un premier match de phases finales. »Le sans-faute clermontois toujours d'actualité ?Quelle situation ambigüe pour l'ASM ! Si les Jaunards n'y arrivent pas en Top 14 et stagnent à une décevante dixième place, la campagne européenne est, elle, parfaite. Quatre victoires en autant de rencontres dont un succès bonifié mémorable sur le terrain des Saracens le onze décembre dernier (46-14). En tête du groupe avec cinq points d'avance sur les Ospreys, Clermont pourrait se qualifier dès ce week-end en cas de victoire à Northampton, la lanterne rouge de la poule 2. Mais le club auvergnat doit toujours faire face à une cascade de blessures au niveau de sa ligne arrière. Si quelques cadres comme Rémi Lamerat où Luke McAlister sont de retour pour cette rencontre, il manquera malgré tout la fusée fidjienne Alivereti Raka dont la saison est terminée. Une absence qui ne touche pas le moral des Clermontois, motivés pour décrocher la qualification à l'image de Morgan Parra : « La Coupe d'Europe nous fait basculer sur autre chose. Nous sommes en tête et focalisés sur notre objectif qui est d'aller chercher la qualification en quarts de finale de Champions Cup. »Toulon pour rebondir et reprendre la première placeMalgré trois succès en quatre matchs, la campagne européenne du Rugby Club Toulonnais peine toujours à démarrer. Avec des courtes victoires et une défaite lors de la dernière journée sur la pelouse de Bath (26-21), les Varois n'ont pas brillé et ont même perdu la première place de la poule 5. Le RCT doit profiter de la réception des Italiens de Benetton pour faire le plein de points et signer un succès bonifié. Un résultat qui permettrait à l'équipe de Fabien Galthié de rester dans une position favorable avant l'ultime journée et le déplacement chez les Scarlets qui restent en embuscade. La confrontation entre les Anglais et les Gallois ce vendredi pourrait favoriser le retour de Toulon en tant que leader de la poule et aider le triple champion d'Europe a tenter d'obtenir un quart de finale à domicile, qu'ils n'ont plus connu depuis deux ans.Le Racing 92 peut encore y croireRencontre décisive pour le Racing 92 qui va recevoir le Munster ce dimanche. Même si le club francilien est le deuxième de groupe qui compte le moins de point, la qualification est toujours possible. Surtout si les hommes de Laurent Travers viennent à bout du leader irlandais, qui s'assurerait une place au tour suivant en s'imposant à la U Arena. « C'est un match plus qu'important. La victoire est primordiale pour continuer à exister dans cette Coupe d'Europe » a déclaré l'arrière Louis Dupichot. Le joueur Ciel et Blanc a bien raison, un succès rapprocherait le club des Hauts-de-Seine de la première place avant d'aller défier Leicester. En revanche, si les Racingmen venaient à s'incliner comme au match aller (14-7), la qualification en quarts de finale serait compromise, tout comme la seconde place qui pourrait être récupérée par Castres ou les Tigers.La qualification semble si loin pour CastresLe Castres Olympique est l'équipe française qui a le moins de chance de se qualifier au tour suivant avant cette cinquième journée de Champions Cup. Une statistique qui a l'air de jouer avant de recevoir Leicester car Christophe Urios a largement remanié son XV de départ avec notamment les titularisations de Kylian Jaminet, Thibault Lassalle ou encore Marc-Antoine Rallier, des joueurs peu utilisés cette saison. « Sportivement, cela me semble un peu compliqué..., il n'y a plus d'enjeu pour nous. Cela va se jouer entre le Munster et le Racing 92 et je ne pense pas qu'il y aura un meilleur second dans cette poule 4 » a déclaré le manageur du CO sur Rugbyrama. La réception des Tigers et le déplacement chez le Munster ne semblent plus les priorités du club tarnais qui pourrait malgré tout jouer les trouble-fête et changer l'issue de ce groupe.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU