Champions Cup (J3) : Castres s'est fait peur pour venir à bout du Racing 92

Champions Cup (J3) : Castres s'est fait peur pour venir à bout du Racing 92©Media365

Lucas Bertolotto, publié le samedi 09 décembre 2017 à 20h44

Pour la troisième journée de Champions Cup ce samedi, Castres s'est imposé 16-13 contre le Racing 92 après un match très disputé.

Le résumé Les avants ont tout donné ce samedi sur la pelouse du stade Pierre-Fabre. Mais ce sont les Tarnais qui ont fini par l'emporter 16-13 face au Racing 92. Les Franciliens ont rapidement cru ouvrir le score et inscrire le premier essai de cette rencontre. Après un exploit dans la défense tarnaise, Teddy Thomas a subi le retour d'Afusipa Taumoepeau qui lui a enlevé le ballon des mains alors qu'il était dans l'en-but. Malgré une nouvelle occasion pour Yannick Nyanga, les Ciel et Blanc n'ont pas saisi le coche. Le CO a répondu quelques minutes plus tard par David Smith mais l'ailier a commis un en-avant en aplatissant le ballon. Ce sont donc les buteurs des deux équipes qui se sont illustrés sur la fin de cette première période avec deux pénalités réussies de chaque côté. A la pause, le score était nul (6-6), ce qui ne faisait pas les affaires des deux clubs. Au retour des vestiaires, les Franciliens ont de nouveau eu une occasion d'inscrire un essai mais Camille Chat a fait preuve de maladresse alors qu'il avait transpercé la défense. Le Racing n'a pas converti ses deux balles d'égalisation  Ce n'était que partie remise pour les hommes de Laurent Travers qui ont enfin trouvé la faille à la 51eme minute. Edwin Maka a récupéré le ballon dans un regroupement proche de la ligne pour conclure en force et donner l'avantage à ses partenaires (13-6). Un avantage tenu jusqu'à cinq minutes de la fin du match et l'essai de Maama Vaipulu. Le troisième ligne a récompensé les efforts du pack castrais qui a pilonné le Racing sur plusieurs phases de jeu (13-13). Le match nul aurait bien résumé cette rencontre disputée mais Benjamin Urdapilleta ne s'est pas fait prier pour transformer la pénalité de la gagne à environ quarante mètres des poteaux. Les Franciliens ont eu l'occasion de recoller au score par deux fois mais Antoine Gibert et Teddy Iribaren n'ont pas converti leur coup de pied. Castres s'impose donc 16-13 après avoir souffert et dépasse son adversaire du soir au classement de la poule 4 avant le match retour la semaine prochaine. L'homme du match : Maama Vaipulu (Castres) Le troisième ligne du CO a été l'un des avants les plus en vus ce samedi au stade Pierre-Fabre. Très impliqué tout au long de la partie, Vaipulu a surtout inscrit l'essai de l'égalisation à cinq minutes de la fin du match pour remettre son équipe dans le coup.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.