Champions Cup (J1) : Montpellier s'incline de peu contre le Leinster

Champions Cup (J1) : Montpellier s'incline de peu contre le Leinster©Media365

Lucas Bertolotto, publié le samedi 14 octobre 2017 à 16h24

Lors de la première journée de Champions Cup, Montpellier s'est battu jusqu'au bout pour essayer de décrocher un match nul contre le Leinster avant de finalement s'incliner 24-17.

Le résumé
Montpellier s'est incliné 24-17 dimanche sur la pelouse du Leinster pour la première journée de Champions Cup. Pendant cette rencontre les joueurs du MHR ont bien cru renverser les irlandais. Le match a mis du temps à se lancer à la RDS Arena, aucune équipe n'a débloqué son compteur avant le quart d'heure de jeu. Le Leinster a pu s'appuyer sur une défense bien en place pour prendre les devants à la 18eme minute grâce à un essai de Joey Carbery. L'international irlandais a inscrit le premier essai de la rencontre après avoir pris un intervalle entre Nadolo et Steyn (5-0). Moins de dix minutes plus tard, Van der Flier a résisté au retour de deux Héraultais pour aplatir dans l'en but après douze phases de jeu et permettre à son club de mener 12-0.
Nadolo inscrit un doublé
Mais les Montpelliérains se sont remobilisés et ont montré un tout autre visage avant la mi-temps. Nemani Nadolo a récupéré un ballon près de la ligne après un cafouillage et a conclu en force pour ramener son équipe à cinq points à la pause (12-7). La deuxième période a débuté très fort avec un essai de Robbie Henshaw après une incompréhension des arrières de Nathan Hines (44eme). Le Leinster a dominé pendant plusieurs minutes avant de voir les joueurs du MHR se réveiller, une nouvelle fois grâce à Nadolo. Tel un avant, l'ailier est venu récupérer le ballon dans un regroupement pour aplatir avec beaucoup de puissance (19-14).
Montpellier prend le bonus défensif
Montpellier est revenu dans les clous du bonus défensif plusieurs fois lors de ce match, notamment grâce à une pénalité de Ruan Pienaar après le quatrième essai irlandais signé Barry Daly (67eme). Les Héraultais auraient même pu revenir à égalité à la 76eme minute si Nagusa n'avait pas été aussi gourmand alors que son équipe évoluait en supériorité numérique (carton jaune pour Byrne à la 75eme minute). Le Leinster a réussi à conserver son avance jusqu'à la fin du match et s'impose 24-17 après avoir eu peur dans les derniers instants. Grâce au bonus offensif les Irlandais s'emparent de la première place de la poule 3 avant le match entre Exeter et Glasgow. Les Montpelliérains ont fait mieux que la saison passée face à cette province et prennent le point de bonus défensif avant d'affronter les Chiefs la semaine prochaine.

L'homme du match : Robbie Henshaw (Leinster)
L'international irlandais a été étincelant samedi après-midi devant ses supporters. Auteur du troisième essai du Leinster, le trois-quarts centre a surtout été infranchissable défensivement en repoussant à de nombreuses reprises les offensives de Nemani Nadolo et en grattant quelques précieux ballons.


Champions Cup / Poule 3
Samedi 14 octobre 2017
Leinster (IRL) - Montpellier (FRA) : 24-17
20h45 : Exeter Chiefs (ANG) - Glasgow Warriors (GBR)

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Champions Cup (J1) : Montpellier s'incline de peu contre le Leinster
  • le problème du MHR c'est qu'ils sont incapables de changer de système de jeu au cours d'un match !!!! ce match était à leur portée !!!!

  • nagusa 0 pointé;il ne rejouerait pas de quelques matches avec moi;de plus,tomane,au vu de ce match,n'a pas le niveau;peut-etre sa chevelure ample l'a freiné.

    Vous avez raison.
    NAGUSA n'a toujours pas compris que le rugby est un sport COLLECTIF.
    Quant à TOMANE, il est lent et nul défensivement.
    En ce qui concerne NADOLO, il n'y a que défensivement qu'il doive s'améliorer. Quand on voit le nombre de placages ratés par ces deux là, on se dit que le MHR n'est pas encore prêt pour une grande saison,