Champions Cup (J1) : Clermont prend le meilleur sur les Stormers, Bordeaux-Bègles chute à Gloucester

Champions Cup (J1) : Clermont prend le meilleur sur les Stormers, Bordeaux-Bègles chute à Gloucester©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 10 décembre 2022 à 18h10

Alors que Clermont a su faire le nécessaire en deuxième période pour dominer les Stormers (24-14), Bordeaux-Bègles a vu la victoire à Gloucester lui glisser entre les doigts en toute fin de match (22-17).


Clermont 24-14 Stormers

Clermont a fait passer un message clair. Non, les Stormers n'arrivent pas en terrain conquis. Sacrée la saison passée en United Rugby Championship, la franchise sud-africaine a connu la défaite au Marcel-Michelin pour ses débuts en Champions Cup. Un match que l'ASM a mal débuté avec un échec au pied de Jules Plisson puis la sortie sur blessure de Jacobus van Tonder après un plaquage haut de Ben-Jason Dixon, qui lui a valu un carton jaune. Ce sont les Sud-Africains qui ont finalement ouvert le score grâce à une pénalité de Manie Libbok peu avant le quart d'heure de jeu, à laquelle Jules Plisson a très vite répliqué... marquant alors les seuls points des Jaunards dans le premier acte. En effet, après une deuxième réussite de Manie Libbok, Deon Fourie a aplati le premier essai du match. Le troisième-ligne des Stormers a su récupérer le ballon après un ballon porté stoppé à un mètre de l'en-but pour aller marquer. Une dernière pénalité de Clayton Blommetjies a permis à la franchise sud-africaine de rejoindre les vestiaires avec onze points d'avance. Mais, restant muette durant le deuxième acte, cette dernière a subi le réveil des Clermontois. Sept minutes après la reprise, Alex Newsome a sonné la charge au terme d'une longue séquence de possession. Décalé sur une passe sautée de Jules Plisson, l'arrière australien a passé en revue la défense des Stormers pour aplatir. Revenue à un point grâce à la botte de son buteur, l'ASM a viré en tête peu après l'heure de jeu. Alivereti Raka a fait parler sa vitesse et sa puissance pour permettre à Clermont de prendre quatre longueurs d'avance. Si les Stormers ont essayé de pousser, un drop puis une pénalité de Jules Plisson ont scellé le sort de la rencontre. Clermont lance sa saison européenne par un succès probant (24-14) mais l'absence du bonus offensif pourrait faire la différence à l'issue de cette phase de poules.


Gloucester 22-17 Bordeaux-Bègles

L'UBB a cru à l'exploit. En déplacement sur la pelouse synthétique du Kingsholm Stadium pour y affronter Gloucester, les Girondins ont été parfaits en première période avant de subir les vagues anglaises. Les joueurs de Frédéric Charrier ont pris la rencontre par le bon bout avec le premier essai inscrit au bout de deux minutes seulement. Malgré un lancer en touche compliqué, Sipili Falatea a pu récupérer le ballon et percer le rideau défensif des Cherry-and-White pour aller à l'essai sans opposition. Après avoir assuré sur la transformation, Zack Holmes a corsé l'addition au milieu du premier acte sur pénalité. C'est alors que Gloucester a pu réagir par l'intermédiaire de Stephen Varney. A l'issue d'une séquence de possession ayant déséquilibré la défense girondine, le demi de mêlée italien a profité d'une passe après contact de Santiago Socino pour trouver la faille et aller ouvrir le compteur du club anglais dans cette rencontre. Si les protégés de George Skivington ont poussé pour revenir avant la pause, c'est bien l'UBB qui a été en mesure de corser l'addition. Titularisé pour la première fois sous ses nouvelles couleurs, Jack Willis a parfaitement conclu le travail des avants girondins quelques instants avant le retour aux vestiaires, effectué avec une marge de douze longueurs pour Bordeaux-Bègles. Une efficacité offensive qui n'a toutefois pas été au rendez-vous à la reprise, l'UBB n'ayant pas su prendre l'ascendant sur la défense anglaise. Peu après l'heure de jeu, Albert Tuisue a relancé les Cherry-and-White, démontrant sa puissance pour aplatir en force le deuxième essai de sa formation. Six minutes plus tard, Santiago Socino a ramené Gloucester à cinq unités après avoir bonifié un ballon porté conquérant. L'UBB a tenu bon mais le « money time » lui a été fatal. A quatre minutes de la sirène, Charlie Chapman a été lancé par Matias Alemanno pour arracher la victoire (22-17). Bordeaux-Bègles ramène le point de bonus défensif mais surtout beaucoup de regrets.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.