Champions Cup : Encore raté pour le Racing 92 !

Champions Cup : Encore raté pour le Racing 92 !©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 17 octobre 2020 à 19h40

Exeter a remporté le premier titre européen de son histoire en battant le Racing 92 sur le score de 31-27 en finale à Bristol. Les Ciel et Blanc, déjà battus deux fois en finale, pourront avoir de gros regrets.

Jamais deux sans trois pour le Racing 92 ! Déjà battus en finale de Champions Cup par les Saracens en 2016 et par le Leinster en 2018, les Franciliens se sont encore inclinés en année paire, cette fois contre Exeter, dans le presque huis clos du stade de Bristol. Les Chiefs ont décroché le premier titre européen de leur histoire en s'imposant au terme d'un match spectaculaire et riche en suspense jusqu'au bout : 31-27 ! Comme Toulon vendredi en finale de Challenge Cup contre Bristol, les Ciel et Blanc sont passés à côté de leur début de match, se retrouvant menés 14-0 après 17 minutes de jeu, après un essai du talonneur Luke-Cowan-Dickie dans la foulée de sa proche touche, puis de Sam Simmonds, en force après un beau travail de ses avants. Mais comme Toulon vendredi, le Racing 92 ne s'est pas écroulé et a vite réagi, avec un essai de Simon Zebo à la 20eme, après une longue passe de Finn Russell, qui a ensuite manqué la transformation (14-5). Sous pression, et plombé par un Teddy Iribaren pas vraiment dans le coup en début de match (et que Laurent Travers a failli sortir), le Racing a pourtant réussi à inscrire un deuxième essai, par Juan Imhoff sous les poteaux, suite à une percée de Zebo côté gauche (14-12). Mais juste avant la mi-temps, les Chiefs ont augmenté leur avance, grâce à un troisième essai signé Harry Williams, tout en puissance après une série de pick-and-go (21-12, mt).




Le Racing n'avait qu'un point de retard...

A la pause, Maxime Machenaud a remplacé Iribaren à la mêlée du Racing, et deux minutes plus tard, Zebo s'est offert son deuxième essai de la soirée, sur une action débutée par...Machenaud (21-17). Mais Exeter a immédiatement répondu, avec un essai de pénalité (28-17, 45eme), avant que Camille Chat ne redonne espoir au Racing (28-24). A un quart de la fin, les Franciliens n'étaient plus menés que d'un point (28-27), suite à une pénalité de Machenaud. Et alors qu'ils ont campé dans le camp anglais et bénéficié du carton jaune de Tomas Francis à la 72eme, les hommes de Laurent Travers n'ont jamais réussi à trouver le moyen de marquer, et c'est même Joe Simmonds qui a marqué les derniers points du match, sur pénalité. Il ne restait alors plus de temps à jouer, et l'arbitre, après vérification du chronomètre, a mis un terme à cette partie. C'est donc une troisième désillusion en quatre ans pour les Franciliens, qui vont devoir rapidement s'en remettre pour poursuivre leur bon début de championnat... et attaquer la saison 2020-21 de Champions Cup dans moins de deux mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.