Champions Cup (Demi-finales) : Fin de parcours pour Toulouse, dominé par le Leinster

Champions Cup (Demi-finales) : Fin de parcours pour Toulouse, dominé par le Leinster©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 14 mai 2022 à 17h54

Champion d'Europe en titre, Toulouse chute aux portes de la finale à l'issue d'une rencontre largement dominée par le Leinster (40-17).



Toulouse n'a pas vérifié l'adage « Jamais deux sans trois ». Après avoir éliminé l'Ulster en huitièmes de finale puis le Munster en quarts de finale au terme d'un match épique, le champion d'Europe en titre a dû s'avouer vaincu face à plus fort que lui, le Leinster. Jonathan Sexton n'a pas tardé à donner le ton. Après une faute toulousaine au sol, l'ancien buteur du Racing 92 a fait se réjouir le public de l'Aviva Stadium de Cardiff, qui a toutefois très vite déchanté. En effet, Antoine Dupont a lancé le match du Stade Toulousain à la 7eme minute. Après avoir contré un jeu au pied de son vis-à-vis Jamison Gibson-Park dans ses 22 mètres, le demi de mêlée toulousain a fait parler sa pointe de vitesse pour traverser le reste du terrain pour aplatir le premier essai de la rencontre. Le Leinster a profité de l'indiscipline des joueurs d'Ugo Mola pour rester au contact, Jonathan Sexton ajoutant trois points supplémentaires peu avant le quart d'heure de jeu. L'ascendant dans le jeu de la province irlandaise s'est concrétisé dans la foulée. Si la défense toulousaine a pu arrêter un ballon porté consécutif à un touche à cinq mètres, le Leinster a pu déployer son jeu d'avants.

Le Leinster a pris le large

James Lowe a bonifié une combinaison entre son demi de mêlée et son demi d'ouverture pour permettre à son équipe de reprendre l'avantage au tableau d'affichage... pour ne plus le lâcher. En effet, à peine cinq minutes après cette première réalisation, Josh van der Flier a mis la tête des Toulousains sous l'eau avec un deuxième essai. A l'issue d'une longue séquence de possession, Jonathan Sexton a servi son troisième-ligne après avoir piégé la défense adverse sur une feinte de passe. Ce dernier a pu aplatir in extremis alors que Juan Cruz Mallia a tout tenté pour l'arrêter. Thomas Ramos a tenté de relancer le Stade Toulousain sur une pénalité mais Jonathan Sexton lui a vite répondu pour maintenir treize points d'avance pour les Irlandais à l'approche de la pause. Une première mi-temps que Toulouse a terminé en infériorité numérique, Emmanuel Meafou écopant d'un carton jaune pour une multiplication de fautes. Dos au mur, les joueurs d'Ugo Mola ont tenté de réagir dès le retour sur la pelouse mais sans succès. Le Leinster aurait pu se retrouver à son tour à un de moins mais, après avoir consulté son arbitre vidéo, l'arbitre de la rencontre n'a pas sanctionné Jack Conan pour avoir mis au sol Romain Ntamack, qui venait de jouer au pied après avoir intercepté le ballon.

Toulouse n'avait pas les armes pour résister

A une demi-heure de la fin de la rencontre, James Lowe a affermit la position de la province irlandaise avec son deuxième essai personnel. L'ailier du Leinster est venu conclure une attaque rapide consécutive à une perte de balle de Juan Cruz Maillia à proximité de ses 22 mètres. Ugo Mola a alors lancé ses forces vives pour tenter d'infléchir la tendance et, à un peu moins d'un quart d'heure de la sirène, Selevasio Tolofua a donné un peu d'espoir à Toulouse. A la suite d'une touche, le troisième-ligne a été emporté dans l'en-but sur un ballon porté et a ramené son équipe à treize longueurs. Un espoir qui s'est avéré vain, Ross Byrne scellant le sort de la rencontre sur une pénalité très facile. Sur la dernière action, James Lowe a profité d'un jeu au pied rasant de Garry Ringrose pour percer le rideau défensif toulousain. Hugo Keenan a bien suivi pour récupérer le ballon et aller conclure la rencontre sur un dernier essai. A l'issue d'une demi-finale maîtrisée, le Leinster s'impose nettement (40-17) et sera bien au rendez-vous de la finale, à Marseille le 28 mai prochain avec comme seule certitude celle d'affronter un club français, le Racing 92 ou La Rochelle.

CHAMPIONS CUP / DEMI-FINALES
Samedi 14 mai 2022 (à l'Aviva Stadium de Dublin)
Leinster - Toulouse : 40-17

Dimanche 15 mai 2022 (au Stade Bollaert-Delelis de Lens)
16h00 : Racing 92 - La Rochelle

FINALE
Samedi 28 mai 2022 (à l'Orange Vélodrome de Marseille)
17h45 : Racing 92 ou La Rochelle - Leinster

Vos réactions doivent respecter nos CGU.