Champions Cup (8emes de finale) : Face au tenant du titre Exeter, Lyon a fini par craquer

Champions Cup (8emes de finale) : Face au tenant du titre Exeter, Lyon a fini par craquer©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 03 avril 2021 à 20h23

Opposé au tenant du titre de la Champions Cup Exeter, Lyon a démarré très fort mais a fini par s'incliner lourdement (47-25).



Le tenant du titre s'accroche à sa couronne. Novice en phase finale de la Champions Cup, Lyon a un temps cru pouvoir faire chuter le champion d'Europe mais Exeter a su se montrer patient pour aller chercher une victoire finalement logique. Toutefois, les joueurs de Pierre Mignoni ont abordé ce huitième de finale sans le moindre complexe et cela s'est très vite traduit au tableau d'affichage. Dès la 6eme minute, Baptiste Couilloud a inscrit le premier essai de la rencontre à la suite d'une accélération de Toby Arnold. Mais, dans la foulée, le LOU a perdu un de ses atouts en la personne de Félix Lambey, contraint de céder sa place à Mickaël Guillard. Un coup dur qui n'a toutefois pas freiné les Rhodaniens qui, trois minutes après avoir ouvert le score, ont corsé l'addition par Xavier Mignot. L'ailier lyonnnais est venu conclure victorieusement une action initiée par un lancer en touche des Chiefs volé par Dylan Cretin. Pris à froid, les joueurs d'Exeter ont décidé de réagir et de mettre sous pression la défense lyonnaise... qui a fini par craquer au quart d'heure de jeu face à une charge de Jonny Hill.

Un carton jaune lourd de conséquences pour Lyon

Si, sur une pénalité, Jonathan Wisniewski a maintenu l'illusion, le carton jaune reçu par Vivien Devisme à la 26eme minute, à la suite d'un maul écroulé et d'une accumulation de fautes par les Lyonnais, a changé la donne. Dix minutes en supériorité numérique que les Chiefs ont parfaitement su mettre à profit pour mettre la main sur le match. Profitant d'un pack lyonnais réduit en nombre, les joueurs d'Exeter ont mis la machine en route et Jonny Hill a une nouvelle fois été le bourreau du LOU. A peine trois minutes plus tard, revenus dans les 22 mètres pour une touche, les champions d'Europe ont joué au large et envoyé Tom O'Flaherty à l'essai en coin, permettant à son équipe de passer devant au score pour la première fois du match. Ce qui n'a duré que cinq minutes, le temps pour Jonathan Wisniewski d'inscrire trois points sur pénalité, les derniers avant un long moment. Car c'est bien Exeter qui a retrouvé son vestiaire avec l'avantage au score grâce à un quatrième essai signé Ollie Devoto à la suite d'une pénalité rapidement jouée face à une défense lyonnaise pas assez vigilante. Les deux équipes ont utilisé le début de la deuxième période pour faire tourner leur effectif mais, onze minutes après la pause, Dave Ewers a conclu une nouvelle longue séquence de jeu au près.

Le cavalier seul d'Exeter

Un essai qui n'a été que le premier d'une deuxième période qui a été un long chemin de croix pour le LOU. Mis en difficulté en mêlée, les Lyonnais se sont mis à dos l'arbitre et, peu avant l'heure de jeu, Xavier Chiocci a pris pour tout le pack du LOU. Si Joe Simmonds a ensuite manqué la pénalité, ce n'était que le début des problèmes pour les joueurs de Pierre Mignoni. En effet, cinq minutes après le carton jaune, la mêlée rhodanienne a été une nouvelle fois contrainte de reculer et de se mettre à la faute. L'arbitre de la rencontre n'a pas hésité à aller entre les poteaux pour accorder un essai de pénalité aux Chiefs, venu récompenser leur ascendant dans ce secteur de jeu. Olly Woodburn est venu donner plus de relief au score à l'entame des cinq dernières minutes, venant conclure victorieusement une ouverture au pied bien sentie de son demi de mêlée Stu Townsend. Mais les Lyonnais n'étaient pas décidés à quitter Sandy Park là-dessus. A force d'attaquer la défense des Chiefs, James Kirsten a tout d'abord reçu un carton jaune puis Dylan Cretin est allé marquer le troisième et dernier essai du LOU, les seuls points inscrits dans ce deuxième acte. Avec cette nette victoire (47-25), Exeter rejoint le Leinster en quarts de finale pour un duel au sommet entre deux des trois derniers champions d'Europe.

CHAMPIONS CUP / HUITIEMES DE FINALE
Vendredi 2 avril 2021
Leinster - Toulon >>> Leinster déclaré vainqueur en raison d'un cas de covid-19 à Toulon
Gloucester - La Rochelle : 16-27

Samedi 3 avril 2021
Wasps - Clermont : 25-27
Munster - Toulouse : 33-40
Exeter Chiefs - Lyon : 47-25

Dimanche 4 avril 2021
13h30 : Racing 92 - Edimbourg
16h00 : Bordeaux-Bègles - Bristol Bears
17h30 : Scarlets - Sale Sharks

QUARTS DE FINALE
Matchs les 9, 10 et 11 avril 2021
Match 1 : Exeter Chiefs - Leinster
Match 2 : Clermont - Toulouse
Match 3 : La Rochelle - Scarlets ou Sale Sharks
Match 4 : Bordeaux-Bègles ou Bristol Bears - Racing 92 ou Edimbourg

Vos réactions doivent respecter nos CGU.