Champions Cup (8eme de finale aller) : Une option et des regrets pour Montpellier

Champions Cup (8eme de finale aller) : Une option et des regrets pour Montpellier©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le dimanche 10 avril 2022 à 15h51

Ce dimanche en 8eme de finale aller de Champions Cup, Montpellier a pris une belle option en s'offrant le scalp des Harlequins (40-26). Cependant, les Cistes nourriront probablement des regrets quant aux points encaissés.



En terminant 7eme de la phase régulière du groupe A de Champions Cup, Montpellier a composté son ticket pour les 8eme de finale de la compétition, contre le second du groupe B, les Harlequins. Un gros morceau au vu du parcours européen des Londoniens et de leur 3eme place en Premiership. Néanmoins, les hommes de Philippe Saint-André n'ont pas fait de complexe d'infériorité au moment d'accueillir les champions d'Angleterre au GGL Stadium ce dimanche en 8eme de finale aller. Conscients qu'il faut les regarder droit dans les yeux et avant tout tenter d'engranger le maximum d'avance avant le match retour le week-end prochain outre-Manche, les Cistes ont entamé le match par le bon bout.


Capables d'infliger une correction aux Britanniques dans un premier acte à sens unique, les Montpelliérains ont trouvé le chemin de l'en-but à quatre reprises ! Gabriel Ngandebe (22eme), l'Anglais Zach Mercer d'un doublé (31eme, 38eme) et Cobus Reinach (36eme) ont contribué à porter la marque à 26-0 à la pause. Un scénario impensable. Et poussé jusqu'à son paroxysme lorsque Titi Lamositele y est allé de sa réalisation dès le retour des vestiaires (42eme), avant une pénalité supplémentaire de Paolo Garbisi (34-0, 48eme). A ce moment-là, on croit le MHR à l'abri. Et pourtant. La bête blessée s'est révoltée, et de quelle manière ! La dernière demi-heure a vu les Quins emballer le match et remonter plus de la moitié de son retard.

Une dernière demi-heure regrettable

George Hammond a montré la voie aux siens, aplatissant le premier essai des siens (50eme). Il a été imité par Adriaan Esterhuizen (63eme), Joe Marchant (65eme) et Louis Lynagh (78eme), l'ailier dont la fin de match éblouissante a donné le tournis à toute la défense héraultaise. Accusant un retard de 34 points, Danny Care et ses coéquipiers aborderont le match retour au Twickenham Stoop avec un handicap de "seulement" 14 longueurs finalement (40-26), laissant aux Cistes une saveur amère en dépit de leur triomphe dominical. Toutefois, un beau match samedi prochain en Angleterre conjugué à une qualification pour les quarts balayeraient d'un revers de main cet épisode fâcheux de la remontée folle des Quins.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.