Toulon : Kolbe, la grande première

Toulon : Kolbe, la grande première©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 17 décembre 2021 à 12h32

Cheslin Kolbe va enfin effectuer ses grands débuts avec le RC Toulon en Challenge Cup vendredi soir contre les Zebre. Un retour très attendu, même si Franck Azéma se méfie du "stress" après la longue absence du Sud-Africain.



Présenté au public du stade Mayol à la mi-octobre avant le choc face au Racing 92, Cheslin Kolbe, blessé au genou gauche lors d'un entraînement des Springboks au mois de septembre, va enfin pouvoir effectuer ses grands débuts avec le RC Toulon vendredi soir, à l'occasion du match de Challenge Cup contre les Italiens des Zebre. Depuis, le club varois, que la star sud-africaine a rejoint cet été après quatre saisons à Toulouse, a changé de tête, puisque Franck Azéma a remplacé Patrice Collazo sur le banc. La faute a un début de saison compliqué du RCT, à qui l'ancien manager clermontois a redonné (un peu) des couleurs depuis sa nomination, avec un bilan d'une victoire, contre Lyon (19-13), un match nul, à Pau (16-16), et une défaite à... Clermont pour ses débuts toulonnais (16-31).

Azéma : "Il faut qu'il reprenne des repères et de la confiance"

Et Azéma se réjouit évidemment du retour de Kolbe, qu'il a décidé de titulariser à l'aile contre les Parmesans à Mayol. "On l'attend à tous les postes, car il sait jouer partout. Ce qui m'intéresse, c'est de le voir évoluer à l'aile ou à l'arrière. Et s'il est même capable de jouer à l'ouverture, je veux essentiellement le voir évoluer au poste d'ailier et d'arrière pour le moment. Car il faut qu'il reprenne des repères et de la confiance, et qu'il trouve une bonne cohésion dans le timing avec ses coéquipiers, a-t-il précisé en conférence de presse, avant d'expliquer qu'il fallait peut-être, dans un premier temps, modérer ses attentes avec celui qui est considéré comme l'un des meilleurs joueurs du monde. Comme toujours quand tu reviens de blessure, la compétition aide à aller chercher des paliers supplémentaires, et à se transcender. Mais ce n'est pas un garçon qui découvre la compétition. Il a joué les plus hautes compétitions au monde. Sauf que lorsqu'on revient de blessure, il y a toujours un certain stress. Il faut donc voir comment il va réussir à se lâcher sur les premiers ballons, les premiers contacts et les premiers affrontements." On va donc vite savoir où se situe l'une des grandes attractions de la saison...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.