Challenge Cup : Sanction très légère pour Charlie Rorke, moins pour Hans Nkinsi

Challenge Cup : Sanction très légère pour Charlie Rorke, moins pour Hans Nkinsi©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 16 décembre 2020 à 17h35

Alors que le Castrais Hans Nkinsi a été suspendu six semaines pour jeu déloyal, le Parisien Charle Rorke a écopé de deux semaines de suspension pour avoir agrippé par ses parties génitales Leonardo Sarto.

Charlie Rorke peut s'estimer très heureux ! Coupable d'avoir agrippé l'ailier du Benetton Trévise par les parties génitales en début de deuxième période du match entre le Stade Français Paris et le Benetton Trévise, le week-end dernier en Challenge Cup, le troisième-ligne parisien s'est montré très convaincant à l'occasion de sa convocation par la Commission de Discipline de l'EPCR. Alors que le règlement disciplinaire, dans un tel cas de figure, ouvrait la porte à une sanction maximale de 104 semaines de suspension, soit deux ans. Mais le panel réuni par l'instance européenne n'a pas été du même avis. En effet, le joueur australien a été suspendu pour deux semaines à la suite de ce geste pour avoir « attrapé les testicules » de Leonardo Sarto et pourra rejouer à compter du 28 décembre prochain. Ce dernier, qui avait asséné des coups à Charlie Rorke en réponse à ce geste, a écopé d'une suspension d'une semaine.

Nkinsi ne rejouera pas avant 2021

Le joueur du Stade Français Paris n'est pas le seul évoluant dans un club français à avoir dû faire face à la Commission de Discipline de l'EPCR cette semaine. Le deuxième-ligne de Castres Hans Nkinsi a dû s'expliquer pour un potentiel « jeu déloyal » à l'occasion de la défaite du CO face aux Ospreys ce samedi à l'occasion de la 1ere journée de la phase de poules de la Challenge Cup. L'ancien Grenoblois était visé pour avoir piétiné la main du demi de mêlée de la formation galloise Shaun Venter. Moins convaincant, Hans Nkinsi a vu le panel mis en place par l'EPCR le sanctionner assez durement. Le deuxième-ligne de Castres manquera, en effet, les six prochaines semaines de compétition, que ce soit sur la scène européenne ou en Top 14. En conséquence, il ne pourra pas rejouer avant le 21 janvier prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.