Challenge Cup - Montpellier : Paillaugue veut " remplir la salle des trophées "

Challenge Cup - Montpellier : Paillaugue veut " remplir la salle des trophées "©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 20 mai 2021 à 21h10

En conférence de presse, avant la finale de la Challenge Cup contre Leicester ce vendredi, Benoit Paillaugue, le demi de mêlée de Montpellier, est revenu sur la saison des Cistes, faite de hauts et de bas.



Montpellier revient de loin. Un temps inquiété par la lutte pour le maintien, le club de Mohed Altrad visera ce vendredi un titre européen contre Leicester en finale de la Challenge Cup (21h00). « Je pense que chaque joueur qui signe à Montpellier a pour but de vivre de telles émotions. Le club a changé de dimension depuis une dizaine d'années. D'avoir l'opportunité de jouer les phases finales régulièrement et de s'approcher d'un titre. Là, nous avons une éclaircie avec cette finale que nous n'avons strictement pas envie de galvauder. Dans la jeune histoire du MHR, nous avons souvent trébuché sur les dernières marches. On peut remplir la salle des trophées de Montpellier qui est plutôt mince. On fera tout pour y remédier face à Leicester », a notamment reconnu Benoit Paillaugue en conférence de presse, dans des propos recueillis par Midi Olympique.

« Lors des galères, les mecs n'ont jamais lâché »

« Si ce titre sauverait notre saison ? Non, c'est la vérité. On ne sera pas qualifiés pour les phases finales du Top 14, notre maintien n'est pas encore validé. Avoir la possibilité de glaner un trophée dans de telles conditions c'est tout de même assez fou. Et nous savons très bien qu'on peut valider aussi une participation en Champions Cup l'année prochaine. C'est un élément moteur pour nous en tant que compétiteurs. Financièrement, ça serait forcément une bonne nouvelle dans cette période compliquée sur bien des aspects, a par la suite expliqué le demi de mêlée, titulaire vendredi. (...) Grâce à quoi on s'est relevé ? Honnêtement à la force du groupe. Il est sain et soudé à la fois. Quand on a traversé des galères, les mecs n'ont jamais lâché et le travail était conséquent à l'entraînement. (...) Le fait d'être revenus à des choses plus basiques, on parle de solidarité et de défense. Et quand on se bat les uns pour les autres, on arrive à des performances comme actuellement. On aura besoin de tous ces ingrédients face aux Tigers et d'être vigilants à chaque instant. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.