Challenge Cup (J4) : Bordeaux-Bègles et Toulon prennent le large, Bayonne chute lourdement

Challenge Cup (J4) : Bordeaux-Bègles et Toulon prennent le large, Bayonne chute lourdement©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le samedi 14 décembre 2019 à 23h16

Bordeaux-Bègles continue son sans-faute sur la scène européenne. En Challenge Cup, l'UBB s'est imposée, avec le bonus, face à Agen (33-6). Toulon est allé gagner sur la pelouse des London Irish pour réussir le quatre sur quatre (20-26). La Section Paloise a aussi brillé en prenant le meilleur sur Cardiff (34-29). L'Aviron Bayonnais a été lourdement battu par les Scarlets (46-5) alors que Bristol a renversé le Stade Français dans les derniers instants de la rencontre (16-18).

Bordeaux-Bègles (re)donne une leçon à Agen

Comme le week-end dernier, Bordeaux-Bègles a triomphé d'Agen. Et comme au match aller, c'est avec le point du bonus offensif que l'UBB a disposé d'Agenais en difficulté sur la scène européenne. Ce samedi, les Bordelais ont fait un grand pas vers les quarts de finale de la compétition en s'imposant 33-6. En passant deux pénalités, une au début du match et une juste avant la mi-temps, Léo Berdeu a marqué les seuls points de son équipe. Une formation qui n'a rien pu faire face au leader invaincu du groupe 3 de Challenge Cup. Mené au score pendant 15 minutes,Bordeaux-Bègles a pris les devants grâce à un essai de Tamanivalu qui a profité d'une bonne combinaison pour aplatir au pied du poteau. Moins de dix minutes plus tard, Cordero doublait la mise alors que Botica transformaient les deux essais. A la mi-temps, l'écart était déjà fait avant une seconde période à sens unique. Maynadier, Gorgadze et Germain ont marqué des essais qui valident un large succès bordelais (33-6) et le point du bonus offensif. Un résultat qui porte à quatre rencontres la série d'invincibilité du club français sur la scène européenne. De quoi pouvoir penser sereinement aux quarts de finale de la compétition.

La Section Paloise a eu peur

Pau a failli voir lui échapper ses derniers espoirs de qualification pour les quarts de finale de Challenge Cup. Dans un match initialement prévu vendredi contre Cardiff mais finalement joué samedi à cause des conditions météorologiques, le pensionnaire de Top 14 a presque gaspillé une avance de 24 points en seconde période (34-29). Malgré l'ouverture du score des Blues, grâce à un essai de Lane transformé par Evans, la première mi-temps béarnaise a été excellente. A la pause, le score était de 24-7 grâce à des essais de Boughanmi, Moise, Nueno et Pourailly. Taylor rejoignait le vestiaire en ayant réussi deux transformations. Cet écart s'est encore accentué au retour des vestiaires avec un essai transformé de Pesenti. Mais tout a failli basculer en deux minutes. Taylor et Pointud ont reçu un carton jaune chacun et obligé la Section Paloise a joué dix minutes en double-infériorité numérique. Une aubaine qui a profité aux Gallois. Amos et Lane ont visité l'en-but palois durant ce laps de temps. Lane s'est même offert un triplé quelques instants plus tard. Mais cela n'a pas été suffisant. L'équipe qui a vu Ben Smith faire ses grands débuts a résisté jusqu'au bout et s'est même donné de l'air en toute fin de rencontre avec une pénalité de Lebail. Avec ce succès bonifié, Pau peut encore espérer voir les quarts de finale de Challenge Cup. Mais il faudra plus de constance pour y arriver car cela passe par deux succès contre Calvisano et Leicester. Et surtout espérer que Cardiff, qui marque deux points dans cette défaite, n'y arrive pas.

Grosse défaite pour Bayonne au Pays de Galles

Dans le même groupe, Bayonne a lourdement chuté au Pays de Galles. L'Aviron a été surclassé par les Scarlets (46-5). Sans un essai à la dernière minute de Tisseron, les Basques auraient même été fanny à Llanelli. A la pause, le score n'était pourtant pas si large. Seul Conbeer avait marqué un essai alors que Halfpenny avait passé deux pénalités. Mais la seconde période a été très compliquée pour les hommes de Yannick Bru. En 35 minutes, ils ont pris 35 points. Hardy a marqué deux essais alors qu'Elias, O'Brien, et Halfpenny visitait également l'en-but bayonnais. Le buteur gallois a transformé tous ces essais pour donner une telle ampleur au résultat. Avec ce succès bonifié, les Scarlets prouvent qu'ils sont les seuls à pouvoir encore inquiéter Toulon dans ce groupe 2 de Challenge Cup.

Le Stade Français prend la foudre

Parti pour l'emporter contre Bristol, le Stade Français a finalement été battu (16-18). Le twist-ending de cette rencontre a un fort impact au niveau comptable. Les Parisiens passent d'une victoire à une défaite bonifiée et voient une qualification pour les quarts de finale de la compétition s'éloigner. La faute à un essai de Thacker, transformé par Sheedy à deux minutes du terme. Une action qui a tout changé pour des Anglais plus leaders que jamais du groupe 4. Le pensionnaire de Top 14 qui avait mené pendant presque toute la rencontre a du s'incliner. Son incapacité à faire le trou a été sanctionnée. Sanchez et Segonds avait été adroits au pied pour permettre à une équipe qui avait débloqué son compteur grâce à un essai de Nayacalevu de prendre les devants. Mais face à l'efficacité de Shreedy et un essai de Capon, l'écart ne dépassait jamais les cinq points. De quoi rester à la portée de son adversaire. Et quand il est aussi brillant que les Bears, cela se paye cash.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.