Challenge Cup (J1) : L'honneur est sauf grâce à Clermont

Challenge Cup (J1) : L'honneur est sauf grâce à Clermont©Media365

Marie Mahé, publié le samedi 13 octobre 2018 à 17h59

Ce samedi, dans le cadre de la 1ere journée de la Challenge Cup, les clubs français ont connu des fortunes bien diverses. Si Clermont s'est imposé, en revanche, Bordeaux-Bègles, Agen et Pau se sont inclinés.

Connacht - Bordeaux-Bègles : 22-10


Le début de la campagne de Challenge Cup n'est pas idéal pour la majeure partie des clubs français et Bordeaux-Bègles en fait bien évidemment partie. En effet, ce samedi, les Aquitains se sont inclinés sur la pelouse du Connacht (22-10), en déplacement, dans la poule 3.

Harlequins - Agen : 54-22


Dans la poule 5, si Grenoble avait déjà été atomisé sur la pelouse de Trévise, un peu plus tard dans la journée, Agen a connu un destin aussi cruel. En déplacement sur la pelouse des Harlequins, le SUA n'a pas vraiment existé et s'est finalement très lourdement incliné sur le score de 54 à 22. Grâce à ce large succès, les Londoniens empochent, du même coup, le bonus offensif.

Northampton Saints - Clermont : 20-41


Le leader du Top 14 a réussi à sauver l'honneur et à tenir, de surcroît, son rang. Alors que Bordeaux-Bègles, Agen et Pau se sont tous inclinés à l'extérieur, Clermont, qui évoluait également loin de ses bases, s'est très largement imposé sur la pelouse des Northampton Saints au Franklin's Gardens, avec la manière (20-41). Dans cette rencontre de la poule 1, les Auvergnats ont notamment pu s'appuyer sur leur demi de mêlée écossais Greig Laidlaw, auteur de onze points au pied. Les six essais des visiteurs (contre deux) ont également fait la différence et offrent le bonus offensif à l'ASM.

Ospreys - Pau : 27-0


Dans la poule 2, Pau n'a guère fait mieux. Pire, la Section Paloise repart sans avoir réussi à avoir marqué le moindre petit point. En déplacement sur la pelouse des Ospreys, le club français s'est incliné sur le score sans appel de 27 à 0. Les Gallois, sans pitié pour leurs adversaires du jour, empochent, du même coup, le bonus offensif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.