Le pays de Galles surclasse la Géorgie

Le pays de Galles surclasse la Géorgie©Media365

Aurélien CANOT, publié le lundi 23 septembre 2019 à 14h20

Bien aidé par la fébrilité de la défense adverse en première mi-temps, le pays de Galles a nettement dominé la Géorgie (43-14), bonus offensif à la clé, ce lundi au Toyota Stadium dans le groupe D. Les Gallois, auteurs de six essais, se sont heurtés en seconde période à un visage beaucoup plus convaincant des Géorgiens. Toutefois, en menant 22-0 déjà à la pause, ils n'avaient pas grand-chose à craindre. Les vainqueurs du dernier Tournoi des 6 Nations démarrent fort.

Une large victoire (43-14) et cinq points pour débuter le tournoi. Le pays de Galles a démarré idéalement sa Coupe du Monde, ce lundi face à la Géorgie au Toyota Stadium de Toyota City dans ce même groupe D qui avait vu l'Australie renverser les Fidji (39-21) samedi dernier grâce à une très belle réaction en seconde mi-temps. Les Gallois, eux, n'en ont pas eu besoin. A l'issue d'une première mi-temps à sens unique entre un XV du Poireau déchaîné offensivement dès les premières minutes et des Géorgiens étonnamment fébriles en défense, le score s'est en effet vite affolé en faveur des Gallois. A la pause, le pays de Galles, grâce à Davies au bout de seulement deux minutes trente de jeu, Tipuric, Adams et Liam Williams, juste avant la sirène, avait ainsi regagné les vestiaires avec 29 points marqués contre aucun encaissé.

La Géorgie relève la tête en seconde mi-temps



Éteint dans tous les secteurs, y compris la mêlée, pourtant son atout majeur, l'adversaire des Gallois se dirigeait alors vers une déculottée historique. Mais la Géorgie, revenu avec un tout autre visage, a relevé très vite la tête, avec un essai de Mamukashvili tout de suite après la reprise et un autre, signé Chilachava juste après que Tomos Williams a profité d'un coup de pied millimétré de North pour aller aplatir le cinquième essai de son équipe dans cette partie. Le dernier mot allait malgré tout encore revenir aux joueurs de Warren Gatland et à l'inévitable North, cette fois à la finition, après un énorme travail de Tomos Williams. Une répétition parfaite pour le vainqueur du dernier Tournoi des 6 Nations avec le Grand Chelem avant de se frotter aux Wallabies.

>>> Le classement et le calendrier du groupe D

Vos réactions doivent respecter nos CGU.