L'Argentine assure le minimum

L'Argentine assure le minimum©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 28 septembre 2019 à 08h43

En marquant quatre essais dans la première demi-heure, l'Argentine a assuré le bonus offensif face aux Tonga, avant de baisser de rythme (0 point marqué en deuxième mi-temps). Les Pumas se sont finalement imposés 28-12 et peuvent continuer à croire un peu aux quarts de finale.

Battue par la France pour son premier match du Mondial, l'Argentine sait qu'elle va devoir battre les Tonga et les Etats-Unis avec le bonus offensif, mais aussi et surtout l'Angleterre, si elle veut se qualifier pour les quarts de finale (si la logique est respectée dans les autres matchs de la poule, bien sûr). Les Pumas ont rempli une petite partie du contrat, en battant les Samoa ce samedi à Osaka, avec le bonus (28-12), mais ils n'ont pas vraiment impressionné. Les hommes de Mario Ledesma ont fait le travail en première mi-temps, en marquant quatre essais, avant de se reposer sur leurs lauriers. Dès les premières minutes, ils ont posé leur empreinte sur la partie, et ont marqué deux essais par le talonneur Julian Montoya (6eme, 16eme), élu homme du match, suite à des ballons portés. Santiago Carreras en a ajouté un troisième à la 19eme, suite à une perte de balle tongienne sur la ligne médiane. Le quatrième essai est intervenu à la 25eme, encore grâce à Julian Montoya, récompensant un gros travail des avants.

5-0 pour les Tonga en deuxième mi-temps

On pensait alors les Argentins sur le chemin d'une victoire record, eux qui étaient alors sur un rythme d'un point par minute ! Mais une fois le bonus dans la poche, les Sud-Américains ont soudainement baissé de rythme. Sur leur première attaque dangereuse, les Tongiens ont même inscrit leur premier essai de la partie, par Telusa Veainu (29eme), qui a bénéficié du bon travail de ses avants (28-7, mt). La mi-temps et les nombreux changements apportés au XV argentin n'ont pas changé grand-chose à la physionomie de la partie. Les Pumas, malgré leur jeu brouillon, ont certes monopolisé le ballon et même marqué deux essais, par Cubelli (52eme) et De la Fuente (55eme), mais ils ont été refusés après arbitrage vidéo. Finalement, les seuls points marqués en deuxième mi-temps l'auront été par Telusa Veainu (65eme), en coin, récompensant la bonne volonté des Tongiens, à défaut d'un immense talent technique. L'Argentine décroche donc ce qu'elle a souhaité, une victoire à cinq points, qui lui permet de dépasser la France au classement du groupe C, avant le choc face à l'Angleterre dans une semaine. Avec zéro point, les Tonga (qui affronteront la France dimanche prochain) sont quasiment éliminés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.