XV de France : Meafou espère être à la Coupe du monde

XV de France : Meafou espère être à la Coupe du monde©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 13 avril 2023 à 22h31

Toujours non-sélectionnable avec le XV de France, le Toulousain Emmanuel Meafou espère que son cas sera bientôt résolu, et croit encore pouvoir disputer la Coupe du monde avec les hommes de Fabien Galthié.



Emmanuel Meafou disputera-t-il la Coupe du monde en France, du 8 septembre au 28 octobre ? Né en Nouvelle-Zélande de parents samoans et élevé en Australie, le deuxième ligne du Stade Toulousain (24 ans), qui a repoussé la proposition d'Eddie Jones, le nouveau sélectionneur australien, veut jouer avec les Bleus, comme il l'a répété à de plusieurs reprises. Et il a même rejoint le XV de France le mois dernier, mais uniquement pour préparer la rencontre du Tournoi face aux Gallois en tant que partenaire d'entraînement. Car Fabien Galthié ne peut pas le faire jouer en match officiel. Arrivé dans la Ville rose en décembre 2018, il doit se prévaloir de cinq ans sur le territoire, comme le stipulent désormais les règles de World Rugby, pour avoir le droit d'évoluer avec son pays d'adoption.

"Il y a une chance"

Il serait donc éligible à partir de décembre 2023, et donc après le Mondial. Mais il garde espoir. "Il y a une chance. J'adorerais jouer pour la France. Il y a beaucoup de travail administratif qui est en train de se faire, mais pour le moment, je ne suis pas éligible avec la France pour la Coupe du monde. Avec la règle qui a changé en passant de trois à cinq ans, c'est exactement la même situation (que pour Fakatava, ndlr) et nous essayons d'utiliser cela pour y arriver. Nous verrons si cela change." Folau Fakatava, de nationalité samoane, avait ainsi été autorisé par World Rugby à jouer avec les All Blacks en 2022, alors qu'il n'était arrivé en Nouvelle-Zélande que quatre années plus tôt. Et avant que World Rugby ne fasse évoluer ses règles, Meafou a lui déjà été sélectionnable avec le XV de France, en décembre 2021, soit trois ans après son arrivée dans l'Hexagone... Obtiendra-t-il gain de cause ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.