XV de France : La femme de Jacques Brunel se confie

XV de France : La femme de Jacques Brunel se confie©Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le samedi 21 septembre 2019 à 18h58

Alors que le XV de France a remporté son premier match de la Coupe du Monde face à l'Argentine (23-21), la femme du sélectionneur Jacques Brunel a évoqué la tâche difficile de son mari.



Attendus au tournant pour leur entrée en lice dans la Coupe du Monde au Japon, les Bleus ont donc réussi à débuter la compétition par un succès. Une victoire étriquée difficile à conquérir contre l'Argentine (23-21) mais ô combien précieuse dans une poule relevée qui comprend également l'Angleterre. Voilà donc une épine de moins dans la chaussure du sélectionneur Jacques Brunel dont la tâche à la tête du XV de France est délicate.

Fabienne Brunel : « Il en a pris plein la figure. Jacques a été blessé »

L'épouse du technicien a dû trembler devant son écran en voyant les Bleus d'abord mener largement avant d'être doublés et d'arracher la victoire sur un drop de Lopez. Avant la rencontre, elle s'était confiée au Parisien et avait évoqué la mission compliquée de son mari ainsi que les débuts ardus. « Il n'est pas arrivé dans des conditions faciles, mais il n'a pas hésité, souligne Fabienne Brunel. On a tout de suite senti que ça allait être différent de tout ce que nous avions connu. La pression médiatique est très forte. Quand vous n'avez pas de résultats, c'est toujours la même chose. Il en a pris plein la figure. Jacques a été blessé. Et encore, heureusement que lui comme moi ne lisons pas les réseaux sociaux. Cela a été plus dur pour notre fils unique Pierre-Henri (37 ans). Je lui disais de ne pas lire et surtout de ne pas répondre. »



L'éloignement de son mari et les critiques sont difficiles à encaisser pour la femme du sélectionneur national. « Quand Jacques est devenu entraîneur, c'était son choix, je lui ai dit : d'accord mais je ne te suivrai pas partout. Je suis assez indépendante, je suis toujours restée à Auch (Gers) pour exercer mon métier de professeure de commerce et d'économie dans un lycée professionnel, jusqu'à ma retraite en 2014 », détaille Madame Brunel qui dresse également le portrait d'un homme protecteur.

La femme de Jacques Brunel : « C'est Jacques qui est allé chercher Fabien Galthié et Laurent Labit »

« C'est un homme de la terre, ses parents étaient agriculteurs. Jacques a travaillé dans les vignes, il adore ça. Nous avons quelques pieds de vigne d'ailleurs autour de la maison. C'est quelqu'un qui prend tout sur ses épaules. Il ne dit rien, il encaisse et il protège les autres », explique Fabienne Brunel qui s'est également penchée sur l'arrivée de Fabien Galthié. « C'est Jacques qui est allé chercher Fabien Galthié et Laurent Labit. Ce sont les premiers qu'il a sollicités quand il a été nommé mais ils ne pouvaient pas venir à l'époque. Nous sommes amis avec les Galthié et les Labit. Après la Coupe du monde, il leur cédera la place. Il ne pensait pas aller jusque-là. En 2015, il imaginait prendre sa retraite après l'Italie et puis il y a eu Bordeaux et le XV de France. On est toujours venu chercher Jacques. Il n'a jamais été viré de sa vie. C'est lui qui part de son propre chef. »

La femme de Jacques Brunel ralliera le Japon le 4 octobre avec les femmes des joueurs. Puis elle assistera aux matchs contre les Tonga le 6 et l'Angleterre le 12. « S'il y a qualification, je resterai. J'espère que ça va aller contre l'Argentine. Si on perd, les mots vont être difficiles à trouver », confie Fabienne Brunel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.