XV de France : Il y a 20 ans, les Bleus terrassaient les All Blacks !

XV de France : Il y a 20 ans, les Bleus terrassaient les All Blacks !©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER : publié le jeudi 31 octobre 2019 à 08h30

Le 31 octobre 1999, à Twickenham, le XV de France a réalisé une des performances qui a marqué son histoire en dominant la toute-puissante Nouvelle-Zélande en quarts de finale de la Coupe du Monde. Retour en vidéo sur cet exploit resté dans les annales.



Personne ne donnait cher de leur peau ! Sortis premiers d'une poule largement abordable après avoir battu le Canada, la Namibie et les Fidji, les joueurs du XV de France sont montés de plusieurs crans dans la difficulté au moment d'aborder les quarts de finale. C'est en effet, la Nouvelle-Zélande qui était leur adversaire le 31 octobre 2019 sur la pelouse de Twickenham. Des All Blacks qui avaient fait feu de tout bois en phase de poules après avoir dominé les Tonga puis l'Angleterre avant d'écraser l'Italie (101-3). Avec dans son XV de départ Jonah Lomu, Tana Umaga, Andrew Mehrtens ou encore Byron Kelleher, c'est face à une montagne que les Bleus se sont trouvés.

Bernat-Salles, le héros de tout un pays

Après un duel de buteurs lors du début de la rencontre, c'est Christophe Lamaison qui a aplati le premier essai du match, auquel Jonah Lomu a répondu pour permettre aux All Blacks de retrouver les vestiaires avec sept points d'avance. Le mythique ailier néo-zélandais est allé chercher le doublé en tout début de deuxième acte mais ce XV de France porté par l'envie de gagner insufflée par son entraîneur Jean-Claude Skrela et opportuniste comme ces deux drops de Christophe Lamaison aux 47eme et 49eme minute. Mais l'exploit s'est construit en 20 minutes et grâce à des essais de Christophe Dominici, Richard Dourthe et, surtout, Philippe Bernat-Salles en contre sur un ballon perdu et prolongé au pied par l'inévitable Christophe Lamaison. Le mal était fait pour les All Blacks et l'esssai de Jeff Wilson à la dernière minute n'aura rien changé. Il y a 20 ans, le XV de France a écrit une des plus belles pages de son histoire en dominant la Nouvelle-Zélande (31-43), ce qui a inspiré une autre génération, huit ans plus tard à Cardiff.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.