World Rugby : Du Toit et Ntamack récompensés

World Rugby : Du Toit et Ntamack récompensés©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 03 novembre 2019 à 15h31

Au lendemain de la finale de la Coupe du Monde se déroulaient les World Rugby Awards ce dimanche à Tokyo, et ils ont notamment couronné le Sud-Africain Du Toit et le Français Romain Ntamack.



Un peu plus de vingt-quatre heures après le triomphe de l'Afrique du Sud en finale de la Coupe du Monde de rugby contre l'Angleterre à Yokohama, le gratin du rugby mondial était réuni ce dimanche à Tokyo pour la cérémonie des World Rugby Awards. Et c'est un Sud-Africain qui a été élu meilleur joueur de l'année 2019 par le jury composé des anciens champions du monde que sont Richie McCaw, John Smit, George Gregan, Maggie Alphonsi et Melodie Robinson mais également des anciens internationaux Fiona Coghlan, Brian O'Driscoll, Fabien Galthié, Agustin Pichot et Silala Mapusua. Il s'agit du deuxième (ou troisième) ligne des Stormers du Cap Pieter-Steph du Toit (27 ans), sacré champion du monde ce samedi et également vainqueur du Rugby Championship en août. Il a été préféré à son compatriote Cheslin Kolbe, à l'Anglais Tom Curry, au Gallois Alun Wyn Jones, au Néo-Zélandais Ardie Savea et à l'Américain Joe Taufete'e, et succède à l'Irlandais Jonathan Sexton.

Ntamack à l'honneur



C'est en revanche un Français qui a reçu le trophée de la révélation de l'année, en la personne de Romain Ntamack, l'ouvreur (ou centre) toulousain de 20 ans, qui succède au Sud-Africain Aphiwe Dyantyio, et a été préféré au Sud-Africain Herschel Jantjies et à l'Anglais Joe Cokanasiga. « Je suis très heureux pour lui, ça montre déjà sa progression puisqu'il est international depuis peu de temps. Et j'espère que ce n'est que le début pour lui et qu'il aura d'autres chances d'être nommé aux Awards et pourquoi pas gagner le titre de meilleur Joueur de l'Année », a réagi Thierry Dusautoir, élu joueur de l'année 2011 et présent lors de cette cérémonie, au même titre que Bernard Laporte, qui a reçu le trophée au nom de Ntamack.

Pas de trophée pour Bourdon

D'autres trophées ont été remis ce dimanche. Sans surprise, Rassie Erasmus et les Springboks ont été élus meilleur sélectionneur et meilleure équipe de l'année. L'Anglaise Emily Scarratt a reçu le trophée de meilleure joueuse de l'année et succède à la Française Jessy Trémoulière. Une autre Française, Pauline Bourdon, faisait partie des nommées. L'Anglais Wayne Barnes a été élu meilleur arbitre de l'année. Le Néo-Zélandais TJ Perenara a reçu le « Rugby Award » de l'essai de l'année, pour son essai contre la Namibie. Bernard Lapasset, ancien président de World Rugby, a quant à lui reçu un trophée pour services rendus au rugby.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.