La Coupe du Monde ou rien pour Cheika

La Coupe du Monde ou rien pour Cheika©Media365

Matthieu Angosto, publié le mercredi 28 février 2018 à 11h05

Le sélectionneur de l'Australie, Michael Cheika, a annoncé ce mercredi qu'il quitterait son poste si les Wallabies ne remportaient pas la Coupe du Monde. Il est en poste depuis 2014.

« Je vois les choses ainsi : nous sommes arrivés deuxièmes lors de la dernière édition et nous devons faire mieux. La seule manière de faire mieux est de gagner la Coupe du Monde, sinon c'est probablement l'occasion pour quelqu'un d'autre de le faire ». Interrogé par le Daily Telegraph, le sélectionneur de l'équipe d'Australie, Michael Cheika, a été très clair. Si les Wallabies ne remportent pas leur troisième Coupe du Monde, en 2019, au Japon, il laissera sa place à un autre. Vainqueurs en 1991 et 1999, finalistes en 2003 et en 2015, les Australiens n'ont été absent du dernier carré mondial qu'à deux reprises. Sélectionneur depuis 2014, et le départ d'Ewen McKenzie, Michael Cheika avait mené les Wallabies à la finale mondiale, et remporté le prix de meilleur entraîneur de la Coupe du Monde. Il a également remporté la Coupe d'Europe avec le Leinster en 2009, et le Super 15 avec les Waratahs en 2014.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - La Coupe du Monde ou rien pour Cheika
  • En France le staff du XV est loin de se poser la même interrogation .. En ce qui concerne la CdM Laporte, Simon et Brunel savent d'ores et déjà que ce sera: RIEN ..