La Coupe du monde 2027 pourrait encore échapper aux grandes nations du rugby

La Coupe du monde 2027 pourrait encore échapper aux grandes nations du rugby©Media365

Sylvian Baudry, publié le jeudi 20 septembre 2018 à 18h19

A 365 jours de la Coupe du monde 2019 au Japon, le World Rugby réfléchit à l'éventualité d'organiser l'édition 2027 dans un pays autre que les grandes nations du rugby.

A l'instar de la Coupe du monde 2019, qui se déroulera au Japon du 20 septembre au 2 novembre 2019, l'édition 2027 pourrait être organisée dans un pays où le rugby n'est pas un sport très présent. Lors d'un événement organisé ce jeudi, à pile 365 jours du coup d'envoi du Mondial, Bill Beaumont, le président de World Rugby, a évoqué cette éventualité : « Le succès commercial est certes important, mais nous devons avoir ce débat, sur qui accueillera la prochaine Coupe du monde après la France (en 2023) : un pays émergent ou une nation établie qui a aussi besoin d'un peu d'aide ? » a questionné le dirigeant du rugby mondial. Galvanisé par le succès de la plus prestigieuse des compétitions au Japon, dont l'objectif était aussi de faire gonfler le nombre de licenciés, Bill Beaumont a assuré qu'« un débat philosophique doit se poser » pour la prochaine attribution.

200 000 joueurs de plus au Japon


Au pays du Soleil-Levant, le nombre de licenciés a augmenté de 200 000, alors que la compétition n'est toujours pas commencée. C'est justement cet « énorme potentiel de croissance » qui avait poussé le World Rugby à confier l'organisation du Mondial aux Nippons. L'exploit des Japonais en 2015 a dû également faire des émules, quand ceux-ci avaient battu l'Afrique du Sud (34-32), sur le sol anglais. Selon Bill Beaumont, l'objectif du million de pratiquants sur le sol asiatique a été atteint à 90%, preuve que la Coupe du monde est l'un des meilleurs moyens de voir le rugby progresser sur certains continents. L'Afrique ou l'Amérique du Sud pourraient donc avoir leur chance pour l'édition 2027...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.