Coupe du Monde : Un troisième candidat surprise pour l'édition 2027

Coupe du Monde : Un troisième candidat surprise pour l'édition 2027©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le lundi 24 mai 2021 à 19h55

Après l'Australie, qui a officiellement lancé sa candidature, et alors que la Russie est également intéressée, le Qatar serait prêt à accueillir la Coupe du Monde de rugby en 2027.



La Coupe du Monde de rugby est dans toutes les têtes. Alors que la France accueillera à l'automne 2023 la dixième édition du tournoi créé en 1987, l'année 2022 verra la bataille pour le droit d'organiser l'édition 2027 fera rage. L'Australie, qui a déjà accueilli l'événement partiellement lors de la première édition puis totalement en 2003, a récemment confirmé sa candidature. Une volonté d'accueillir à nouveau le monde du rugby qui entre dans un cycle voulu par les autorités australiennes, avec la Coupe du Monde féminine de basketball en 2022, la Coupe du Monde féminine de football en 2023 mais également une forte volonté d'accueillir les Jeux Olympiques de 2032 à Brisbane. La Russie est également sur les rangs pour accueillir la Coupe du Monde de rugby 2027, Moscou ayant déjà accueilli le Mondial de rugby à 7 en 2013. Mais un autre candidat pourrait prochainement sortir de l'ombre.

Le Qatar a fait le premier pas

En effet, alors que l'Afrique du Sud a très vite renoncé après l'échec de sa candidature pour 2023 et que l'Argentine n'est pas allé plus loin qu'une déclaration d'intention afin de favoriser la candidature australienne, World Rugby aurait récemment été sondé par le Qatar, selon les informations du magazine Midi Olympique. Selon ce dernier, l'émirat du Moyen-Orient serait intéressé par la Coupe du Monde de rugby 2027 dans le but de mieux rentabiliser les investissements effectués dans le cadre de la construction des stades prévus pour la Coupe du Monde de football 2022. A cela s'ajouterait la volonté de donner une meilleure image alors que le Qatar a été critiqué pour les conditions de travail du personnel chargé de construire les douze stades. Dans un premier temps, l'émirat a pris contact avec World Rugby afin d'étudier de près le cahier des charges encadrant la procédure de candidature. Après le Japon en 2019 et alors que les Etats-Unis sont l'objectif assumé des dirigeants du rugby mondial dans le cadre de leur stratégie de développement du sport, le Qatar pourrait être une autre cible dans les années à venir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.