Coupe du Monde (F)/Hermet : " Un match incroyable pour le rugby féminin "

Coupe du Monde (F)/Hermet : " Un match incroyable pour le rugby féminin "©panoramic, Media365

Rédaction Media365, publié le samedi 05 novembre 2022 à 10h27

Découvrez les réactions des joueuses et du sélectionneur français après l'élimination cruelle (25-24) en demi-finale de la Coupe du Monde de rugby féminin par la Nouvelle-Zélande.


Gaëlle Hermet (troisième ligne et capitaine) :

« C'était un match à enjeu, une demi-finale. Le score atteste, je pense, de la férocité du match. Aujourd'hui les Black Ferns ont gagné, c'est le jeu, c'est comme ça. On est déçues car on aurait aimé écrire cette histoire, aller chercher quelque chose. C'est dur, il va falloir digérer, on a une troisième place à aller chercher. Il va falloir vite basculer. Sur toute la compétition, on a fait preuve d'un énorme cœur. On l'a encore montré aujourd'hui. Ça a été un match incroyable pour le rugby féminin. On a envie de voir des matchs comme celui-ci, avec énormément d'intensité, de jeu. La semaine prochaine, on ira chercher cette troisième place, je le promets à tous les supporters français et à toute cette équipe, parce qu'elle le mérite. »

Safi N'Diaye (deuxième ligne) :

« Je suis hyper triste. Je prends ce carton jaune alors que je sens que l'équipe était dans le coup. Je tiens à m'excuser, car avec l'expérience que j'ai, je ne dois pas prendre ce carton. On était proches de l'exploit, on perd encore en demies. Il va falloir qu'on digère et tout donner pour cette petite finale. On avait ce rêve de finale, je vais remotiver mon équipe, on va se parler dans les vestiaires pour viser cette troisième place. Mais on était venues pour autre chose. C'est dur »

Romane Ménager (troisième ligne) :

« C'était du 50-50, elles ont fait un très bon match. Nous, on a été un peu trop indisciplinées pour une demie. On apprend, comme à chaque fois... Il faut retenir le positif, on a un beau groupe, un groupe jeune, avec du cœur. On va digérer, se resserrer et vite basculer sur la petite finale. La troisième place serait méritée. »

Thomas Darracq (sélectionneur) :

« On a fait un gros match, on a pris des risques, très bien défendu. Mais le jeu au pied nous a coûté cher ce soir. On a la pénalité de la gagne. C'est très frustrant, il y avait la place, c'est un match qui se joue à rien. Je suis très triste car une Coupe du Monde, c'est tous les quatre ans. Passer si près, c'est dur. »

Propos recueillis au micro de TF1 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.