Coupe du Monde 2023 : Quand la présence des enfants de Lomu aux côtés de la France dérange...

Coupe du Monde 2023 : Quand la présence des enfants de Lomu aux côtés de la France dérange...©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 26 septembre 2017 à 11h42

La Nouvelle-Zélande ne digère pas la présence des enfants de Jonah Lomu au sein de la délégation française, lundi à Londres lors du grand oral de France 2023.

Mardi, de nombreux médias néo-zélandais accusent la FFR d'avoir exploité les deux fils de la légende des All Blacks décédée en 2015. « Cela pourrait être différent s'ils étaient adolescents, mais Brayley avait six ans et Dhyreille cinq ans quand leur père est décédé », déplore un journaliste du groupe de presse local Fairfax New Zealand, qui pense que la France pourrait en faire les frais à l'arriver. « (La présence des deux fils Lomu) fait courir le risque d'être accusée d'un mot commun à l'anglais et au français : l'exploitation. » Au-delà de la présence à Londres de Brayley et Dhyreille Lomu, invités au même titre que leur mère Nadene, pour soutenir la candidature française, le mal à l'aise évident des deux garçons semble choquer encore davantage dans leur pays.

« Ces enfants ne comprennent pas ce qu'ils font là. Quand vous utilisez des enfants de sept et huit ans, c'est de l'exploitation », insiste lui aussi le présentateur de la radio Sport NZ Martin Devlin. Du côté de l'Irlande également, l'initiative de la France fait beaucoup parler. Certains médias du pays en concurrence avec la France pour accueillir cette Coupe du Monde 2023 évoquent un moment « très douteux émotionnellement » et vont même jusqu'à qualifier l'attitude de la délégation française « consternante et sans aucun tact. » « Quand vous faites venir deux enfants de l'autre côté de la planète et que vous les utilisez au beau milieu de votre vitrine pour mettre l'accent sur leur lien avec leur père décédé, c'est juste un manque de tact et c'est consternant. » Sachant que le clip de présentation ressemblait déjà fort étrangement à celui que l'Angleterre avait pondu pour le Mondial 2015, la France ne ressort décidément pas grandie de cet oral. Il ne reste plus qu'à croiser les doigts pour que cela ne lui porte pas préjudice à l'arrivée.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU