Coupe du Monde 2023 : Pour Laporte la France a des points forts à faire valoir

Coupe du Monde 2023 : Pour Laporte la France a des points forts à faire valoir©Media365

Lucas Bertolotto, publié le mardi 31 octobre 2017 à 17h08

Après le rapport rendu par World Rugby concernant l'organisation de la Coupe du Monde 2023, le président de la FFR Bernard Laporte s'est exprimé sur les chances de la candidature tricolore.

C'est une mauvaise nouvelle pour la France, World Rugby a rendu ce mardi son rapport d'évaluation concernant l'organisation de la Coupe du Monde 2023. La candidature française arrive en deuxième position dans ce rapport, derrière l'Afrique du Sud. Le Président de la Fédération Française de Rugby Bernard Laporte n'a pas tardé à réagir sur le résultat de ce rapport : « Nous prenons en compte ces recommandations. Nous sommes juste derrière, en deuxième position, puisque sur 45% des critères nous sommes premiers. Mais je n'oublie pas les Irlandais, parce que ce sont des recommandations. Certains voteront quand même pour nous malgré ce rapport. » Bernard Laporte s'est notamment questionné par rapport aux infrastructures sud-africaines : « S'ils ont des stades plus beaux que Lyon ou Marseille, ça veut dire que ça fait longtemps qu'on n'a pas été en Afrique du Sud. Ce qui nous a surtout interpellé, c'est dans la capacité à organiser des événements internationaux, que l'Afrique du Sud soit devant la France. » Mais le Président de la FFR ne perd pas espoir et compte bien prendre le dessus sur l'Afrique du Sud : « On a un nombre de voix certaines, à nous d'aller chercher celles qui nous manquent. Et je peux vous garantir qu'il ne nous en manque pas beaucoup. En terme de lobbying, on a des points forts à faire-valoir. »
Atcher : « On considère toujours qu'on a le meilleur dossier »
Le directeur de la candidature tricolore Claude Atcher était lui aussi étonné du rendu de ce rapport : « Peut-être qu'on s'est mal expliqué, sur la qualité de nos stades notamment. On n'a pas dû bien s'expliquer sûrement, donc on va s'expliquer dans les quinze prochains jours. Peut-être que c'est de l'arrogance de notre part, mais on pensait que sur l'organisation des grands événements, on avait une expérience un peu plus aboutie que l'Afrique du Sud. » Tout comme Bernard Laporte, Atcher continue de croire en la candidature française : « On considère toujours qu'on a le meilleur dossier. On n'a pas honte de notre dossier. Une société privée a considéré que le dossier sud-africain était meilleur que le nôtre. On a été très surpris. On prend un coup sur la calebasse pendant la première demi-heure. On doit signifier à World Rugby qu'il y a un certain nombre de points non-conformes à ce qu'on a écrit. Attention, l'antidopage ou la fiscalité par exemple, il y a des erreurs colossales. S'ils veulent les reconnaître publiquement, ce sera un plus pour notre dossier. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Coupe du Monde 2023 : Pour Laporte la France a des points forts à faire valoir
  • Faut dire que le président de la fédération d'Afrique du Sud de rugby ne traîne sûrement pas les mêmes casseroles financières que son homologue français !
    Au fait, ça donne quoi l'affaire Altrad/Laporte, glissée sous le tapis ?!

  • l' Irlande se retire et les cartes sont rebattues!!

    faut y croire mon gars

    Impossible, ce type est malsain...

    atao peut-être surpris si on connaissait tout pédigrée sain?.

    oui il faut y croire sans ,, les pisse vinaigre

  • sans doute mais elle a laporte...

  • de toutes façons world rugby fifa cio tous pareil c est magouilles fric et compagnie !

    Aaaahh ! si c'est magouilles , fric et compagnie Laporte a toutes ses chances de sortir premier du marigot !