CM 2023 : McKenzie peut-il rebattre les cartes chez les All Blacks ?

CM 2023 : McKenzie peut-il rebattre les cartes chez les All Blacks ?©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le jeudi 05 octobre 2023 à 23h48

Damian McKenzie est impressionnant dans cette Coupe du monde avec les All Blacks. Cela suffira-t-il toutefois à lui octroyer une place de titulaire à partir des quarts ?



Comme il semble lointain ce match d'ouverture de la Coupe du monde de rugby. Le 8 septembre au Stade de France, les Bleus avaient dominé la Nouvelle-Zélande (27-13) qui sortait en outre d'une préparation ratée au cours de laquelle elle avait essuyé la plus grande défaite de son histoire contre l'Afrique du Sud (35-7). Depuis, les All Blacks ont survolé leurs trois rencontres de la poule A dont ils sont certains de s'extirper depuis leur victoire bonifiée ce jeudi aux dépens de l'Uruguay (73-0). Bien que le calibre de l'adversaire n'est pas impressionnant, un joueur endossant le rôle de doublure se pose de plus en plus comme une solution légitime pour gagner sa place dans l'équipe-type des "NZ".

Absent de la feuille de match contre le XV de France, Damian McKenzie est devancé dans la hiérarchie des arrières par Beauden Barrett, bien que celui-ci est un demi d'ouverture de métier. Mais le n°10 des Blacks ne sera certainement pas retiré à Richie Mo'unga qui fait l'unanimité. Alors Ian Foster prendra-t-il le risque d'exclure le meilleur joueur du monde 2016 et 2017 en quart de finale ? Force est de constater qu'au vu des prestations du trois-quarts des Waikato Chiefs, la question a le mérite d'être posée. Incroyablement inspiré lors de ses trois matchs, il a toujours trouvé le chemin de l'en-but, en plus d'avoir été brillant dans l'orchestration des débats.

14 points et des statistiques offensives impressionnantes

Auteur d'un essai en sortie de banc contre l'Italie, il s'était auparavant fendu d'un doublé contre la Namibie avec le n°10 dans le dos. Ce jeudi il a récidivé depuis le poste d'arrière, poignardant à deux reprises les Teros (20eme, 53eme). Par ailleurs, son festival a été ponctué de gestes techniques en tout genre. Un coup de pied à suivre pour lui-même suivi d'un ballon volleyé in extremis d'une main pour sauver une touche. Et le tout pour servir sur un plateau un essai tout fait à Will Jordan. Sa chistéra en première période ainsi que ses choix et ses qualités athlétiques ne sont une nouvelle fois pas passées inaperçues.

D'un point de vue statistique, Damian McKenzie a inscrit 14 points contre les Uruguayens. Ballon en main, il a fait parler la magie en amorçant six relances et en parcourant 105 mètres ballon en main. Des courses tranchantes qui lui ont ouvert la porte d'un franchissement et la voie pour battre quatre défenseurs au total. Tous ces arguments suffiront-ils à convaincre Ian Foster de lui donner sa chance en quart de finale ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.