CM 2023 : Le rugby, un sport de brutes ?

CM 2023 : Le rugby, un sport de brutes ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Marion, Media365 : publié le samedi 23 septembre 2023 à 16h50

Bien moins médiatique que le football, le rugby véhicule encore de nombreux clichés, qui ne sont plus forcément d'actualité. Cette Coupe du monde en est le parfait exemple.



Décidément, les clichés ont encore la vie dure dans le rugby. Si pour certains, c'est « un sport de voyous pratiqué par des gentlemen », selon un vieil adage anglais, ce n'est pas le cas pour tout le monde. Car, pour d'autres, les amateurs de ballon ovale s'extasient devant un « un sport de brutes ». Compliqué parfois de nier que la brutalité fait encore un peu trop partie des matchs, que ce soit volontaire ou non. La récente sortie sur blessure d'Antoine Dupont face à la Namibie, après un choc tête contre tête face Johan Deysel, en est le parfait exemple. Cependant, les règles édictées par World Rugby sont logiquement de plus en plus sévères avec cela et la santé des joueurs est bien mieux considérée qu'auparavant. C'est notamment pour cela que le joueur des Welwitschias a écopé d'un carton rouge après l'intervention du "bunker", une nouveauté mise en place pour faciliter la vie des arbitres sur certaines actions.

Dupont s'était attaqué aux clichés

Alors que tout un pays espère désormais qu'il soit apte le plus tôt possible avec le XV de France lors de cette Coupe du monde 2023, Dupont avait par le passé tenté de démonter des clichés bien installés dans le rugby. « Le cliché le plus pénible ? Celui de dire que le rugbyman est un gros bourrin qui a deux de QI et qui ne pense qu'à se battre, ça c'est je pense le plus gros cliché. L'espèce a évolué depuis les dix dernières années quand même ! (...) Y'a tout le cliché terroir, rugby-clocher du sud-ouest, les mecs, c'est juste des rustres qui parlent avec l'accent du sud et qui chantent et qui boivent à la fin des matchs. On est toujours dans le gros cliché du rugbyman de base mais on a bien évolué. (...) Certes, ça reste un sport de combat et d'engagement mais on est loin de la boxe encore », avait notamment expliqué le capitaine des Bleus, lors d'une vidéo pour Brut. Son intervention n'était visiblement pas encore suffisante pour les faire oublier...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.