CM 2019 (qualifications) : Face à un arbitre jugé partial, l'Espagne porte réclamation suite à sa défaite en Belgique

CM 2019 (qualifications) : Face à un arbitre jugé partial, l'Espagne porte réclamation suite à sa défaite en Belgique©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 18 mars 2018 à 19h30

Suite à sa défaite en Belgique qui offre le billet pour la Coupe du Monde à la Roumanie, l'Espagne a porté réclamation contre l'arbitre roumain de la rencontre.

L’Espagne avait une occasion en or d’assurer son billet pour la première Coupe du Monde de rugby de son histoire, l’an prochain au Japon. Il suffisait aux Leones de s’imposer en Belgique pour la dernière journée des qualifications européenne. Mais la victoire des Belges (18-10) après une première période totalement manquée de la part des Espagnols, menés de douze longueurs après 40 minutes, qui n’ont réagi que dans les dix dernières minutes, offre le billet pour la Coupe du Monde à la Roumanie malgré sa défaite en Géorgie, qui avait déjà obtenu son billet suite à ses performance lors de la Coupe du Monde 2015. Mais la fin de match a été très tendue puisque l’arbitre du match a été la cible du courroux des Espagnols, il faut dire que cet arbitre est... roumain et peut avoir orienté le sort de la rencontre. Face à cela, dans un communiqué, la Fédération Espagnole de rugby (FER) a décidé de porter réclamation auprès de Rugby Europe et de World Rugby.

L’Espagne demande la révision vidéo du match

La FER y assure avoir demandé le remplacement des arbitres roumains désignés pour le match en Belgique auprès de Patrick Roben, président de la Commission des Arbitres de Rugby Europe. La FER ajoute avoir reçu une fin de non-recevoir de la part de l’instance européenne, qui a argué du fait que les désignations sont faites des semaines à l’avance et ne peuvent être modifiées. Avec une pointe d’ironie, la FER ajoute que le délégué chargé du match a bien été changé, personne auprès de laquelle la sélection espagnole a notifié qu’elle scruterait le comportement de l’arbitre, ce dernier en étant informé. Suite au match, la FER a officiellement porté réclamation demandant à la Commission de Arbitres de Rugby Europe de visionner le match pour juger du caractère partial de l’arbitre en charge de la rencontre. De plus, la FER a critiqué ses joueurs, dont certains ont été véhément envers l’arbitre, sorti du terrain avec une escorte. Si jamais le résultat venait à être confirmé, la Roumanie aurait alors l’honneur de disputer face au Japon le match d’ouverture de la Coupe du Monde 2019, le 20 septembre à Tokyo. Pour l’Espagne, si ce recours ne donne rien, le chemin vers le Mondial passera par un barrage aller-retour face au Portugal avant, en cas de succès, d’affronter les Samoa. Et, en cas d’échec, un ultime tournoi de qualification en novembre prochain pourrait emmener l’Espagne au Japon.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU