CDM 2019 (Qualifications) : Lourdes sanctions contre des Espagnols suite au match contre la Belgique

CDM 2019 (Qualifications) : Lourdes sanctions contre des Espagnols suite au match contre la Belgique©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le mardi 17 avril 2018 à 21h39

Rugby Europe a rendu ce mardi un premier verdict suite aux échauffourées qui ont suivi le match entre la Belgique et l'Espagne, le 18 mars dernier. Cinq joueurs espagnols ont reçu de lourdes sanctions pour s'en être pris à l'arbitre roumain de la rencontre.

Sacré coup dur pour le "XV del León'' ! Ce mardi, après une convocation des joueurs incriminés, la commission de discipline de la Fédération européenne (Rugby Europe) a décidé de prendre des premières mesures à l'encontre de cinq joueurs espagnols. Si Lucas Guillaume (Narbonne), Mathieu Belie (Nevers) et Pierre Barthère (Rouen) s'en sortent avec 14 semaines de suspension pour "menaces envers un officiel de match'', les frères Rouet n'ont pas été épargnés. Guillaume Rouet (Bayonne) a écopé de 36 semaines, alors que Sébastien Rouet (Narbonne) a eu 43 semaines, tous deux pour "atteinte physique et verbale d'un officiel de match.'' Des sanctions qui s'appliquent dès à présent aussi bien dans leurs clubs qu'en sélection, les joueurs ont, eux, sept jours pour faire appel.

Pour rappel, des incidents avaient émaillé la rencontre entre la Belgique et l'Espagne, le 18 mars dernier, lors de ce match du VI Nations B, qui compte pour les qualifications pour la Coupe du Monde 2019. La sélection espagnole, battue 18-10, avait alors reproché à l'arbitre roumain Vlad Iordachescu d'avoir favorisé l'adversaire. Le succès belge permettant à la Roumanie de se qualifier pour le Mondial au Japon. La Fédération internationale (World Rugby), qui a créé un "comité des litiges indépendant pour examiner les différends'' doit encore statuer sur ce match. La Fédération espagnole de rugby (FER) se serait donc bien passée de telles sanctions à l'encontre de ses joueurs. Si la saison est terminée pour quatre des cinq suspendus, Pierre Barthère lutte encore avec son club pour la montée en Pro D2.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.