Belgique-Espagne, vers le plus gros scandale arbitral de l'histoire du rugby ?

Belgique-Espagne, vers le plus gros scandale arbitral de l'histoire du rugby ?©Media365

Matthieu Angosto, publié le lundi 19 mars 2018 à 15h38

Ce dimanche, l'Espagne s'est inclinée face à la Belgique, manquant du même coup la qualification pour la Coupe du Monde 2019 au Japon. Mais les Espâgnols ont porté réclamation, accusant l'arbitre roumain d'avoir favorisé son pays, qualifié au bénéfice de cette défaite. World Rugby a annoncé lundi qu'il allait enquêter.

L'Espagne ne décolère pas. Après être passé tout près de la qualification pour la Coupe du Monde 2019, au Japon, le XV du Lion a finalement raté le coche. Défaits par la Belgique (10-18) en éliminatoires de la zone Europe, les Espagnols ont cependant porté réclamation auprès des Fédérations européenne et internationale. La cause du litige : l'arbitre du match, le Roumain Vlad Iordachescu, qui aurait sciemment désavantagé l'Espagne. Et devinez-quoi ? La défaite du XV du Lion a fait le jeu de... la Roumanie, qui a profité de la défaite de l'Espagne pour valider son ticket direct pour le Japon. « Notre jeu était sans arrêt coupé, les Belges profitaient de bien plus d'avantages », pestait le sélectionneur Santiago Santos après cette rencontre qui pourrait déboucher sur le plus gros scandale arbitral de l'histoire du rugby. Frustrés, les joueurs espagnols s'en sont pris à l'arbitre, après le coup de sifflet final. Après la réclamation déposée par la Fédération espagnole, l'Europe rugby a rappelé que les arbitres étaient désignés plusieurs mois à l'avance. La World Rugby, de son côté, s'est également penchée sur cette affaire et a annoncé lundi qu'elle allait ouvrir une enquête.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.