Toulon

Top 14 (J2) : Face à des Lyonnais trop indisciplinés, Toulon s'est largement imposé

Top 14 (J2) : Face à des Lyonnais trop indisciplinés, Toulon s'est largement imposé©Panoramic, Media365

, publié le 13 septembre

Dans un match où ils auront bénéficié de trois essais de pénalité, les joueurs de Toulon ont facilement pris le meilleur sur Lyon (36-14)



Après leur défaite inaugurale à La Rochelle, les joueurs de Toulon ont enfin démarré leur saison. Devant leur public du Stade Mayol, les joueurs de Patrice Collazo ont fait passer une bien mauvaise soirée à la défense de Lyon. Alors que Jonathan Wisniewski a laissé passer l'occasion d'ouvrir le score dès la 4eme minute, Baptiste Serin n'a pas manqué la cible cinq minutes plus tard. Dans la foulée, Mickaël Guillard écope d'un carton jaune pour avoir écroulé un maul, le premier d'une longue série pour le LOU. En effet, les Rhodaniens ont ensuite été réduits à treize avec Wisniewski qui a pris pour tout le monde, l'arbitre en ayant assez de l'accumulation de fautes côté lyonnais. Pour ne pas améliorer les choses, les joueurs de Pierre Mignoni ont pris un troisième carton jaune en cinq minutes quand Mickaël Ivaldi, reconnu coupable d'avoir arrêté irrégulièrement un maul, rejoint lui-aussi le banc en même temps que l'arbitre accorde aux Toulonnais un essai de pénalité... qui ne sera pas le dernier dans ce match.

Toulon n'a pas su profiter d'une triple supériorité numérique

Peu avant la demi-heure de jeu, Jonathan Pélissié est parvenu à débloquer le compteur du LOU sur une pénalité mais, cinq minutes plus tard, Masivesi Dakuwaqa a su concrétiser une action initiée par Bryce Heem et poursuivie au pied par Duncan Paia'aua pour donner douze points d'avance au RCT, qui n'a toutefois pas tiré le maximum de la triple infériorité numérique rhodanienne par manque de précision. Juste avant le retour aux vestiaires, à la suite d'une faute d'Anthony Etrillard, Wisniewski a ramené le LOU à neuf longueurs. Dans un Stade Mayol muet comme une carpe, Josua Tuisova a profité d'une mésentente dans la défense toulonnaise pour aplatir... mais l'arbitre a logiquement refusé l'essai pour une position de hors-jeu. Un essai lyonnais qui est finalement arrivé un quart d'heure après la reprise. Malgré une nette domination en mêlée les Toulonnais se sont fait piégés par leur ancien protégé Mathieu Bastareaud qui, habilement, a pu décaler Jean-Marc Doussain qui n'a pas été attaqué. A un quart d'heure du terme de la rencontre, Léo Berdeu a donné beaucoup d'espoir aux supporters lyonnais en ramenant le club rhodanien à une longueur sur une pénalité.

Lyon a commis trop de fautes pour espérer l'emporter

C'est alors que la pression imposée par l'attaque toulonnaise a fait exploser la défense lyonnaise. Deux minutes après cette pénalité, à la suite d'une touche, le RCT a mis en place un maul qui a tout renversé sur son passage avant d'être écroulé par Jean-Marc Doussain. Une faute grossière qui a poussé l'arbitre à accorder un deuxième essai de pénalité aux Varois et à exclure dix minutes le demi de mêlée rhodanien. Conscients de leur supériorité, les joueurs de Patrice Collazo ont appuyé là où ça fait mal. A trois minutes de la sirène, sur un nouveau maul, c'est Félix Lambey qui a été poussé à la faute pour un troisième essai de pénalité pour le RCT, celui du bonus offensif. En toute fin de match, Facundo Isa a tiré parti d'une touche manquée par Joseph Taufete'e récupérée par Emerick Setiano pour aller aplatir le cinquième et dernier essai du RCT dans cette rencontre. Trop indisciplinés et désorganisés sur les ballons portés, les Lyonnais ont donné aux Toulonnais les armes dont ils avaient besoin pour s'imposer (36-14). Une deuxième défaite douloureuse pour le LOU quand le RCT a donné des gages avant son quart de finale de Challenge Cup face aux Scarlets le week-end prochain.

TOP 14 / 2EME JOURNEE
Vendredi 11 septembre 2020
Pau - Agen : 33-23
Racing 92 - Montpellier : 41-17

Samedi 12 septembre 2020
Toulouse - La Rochelle : 39-23
Bordeaux-Bègles - Brive : 25-20
Bayonne - Clermont : 21-19

Dimanche 13 septembre 2020
Castres - Stade Français Paris : 16-22
Toulon - Lyon : 36-14

Vos réactions doivent respecter nos CGU.