Toulon

Toulon : Le nul à Toulouse ravit Charles Ollivon, Patrice Collazo plus critique

Toulon : Le nul à Toulouse ravit Charles Ollivon, Patrice Collazo plus critique©Panoramic, Media365
A lire aussi

, publié le 30 décembre

Le match nul de Toulon à Toulouse ce dimanche a ravit le troisième-ligne Charles Ollivon quand son manager Patrice Collazo n'a pas apprécié la première mi-temps de ses troupes.



En clôture de la 12eme journée du Top 14, ce dimanche, Toulon a ramené les deux points du match nul de Toulouse. Un an après une fessée magistrale reçue au Stadium, le RCT a fait mieux que résister et ça a ravi son troisième-ligne Charles Ollivon. « La belle série se poursuit, ça fait un bien fou. On avait à cœur de monter un autre visage, a confié ce dernier au micro de Canal+. Je n'ai pas envie d'en faire trop, ce n'est qu'un match nul, on n'a pas gagné, mais la qualité de Toulouse fait que, franchement, c'est un bon résultat pour nous. » Ce résultat vient après une première mi-temps manquée, ce qui laisse à penser que les Toulonnais ont encore une marge de travail. « A la mi-temps, le mot d'ordre était de concrétiser. On a une action en première mi-temps, on ne prend pas les trois points, c'est dommage, s'est lamenté Charles Ollivon. On a encore à bosser. On peut faire encore mieux, c'est génial. La fin d'année est magnifique. »

Collazo : « On a peut-être eu peur de gagner »

Cette première mi-temps ratée, elle n'a pas été du goût du manager du RCT Patrice Collazo qui a préféré l'attitude de ses joueurs dans le deuxième acte de la rencontre. « Je ne peux pas dire ce que j'ai dit aux joueurs à la mi-temps. On déjouait. On était timoré, analyse l'ancien pilier dans des propos recueillis par le quotidien L'Equipe. Tout le contraire de la deuxième mi-temps. On avait davantage la tête sur les épaules. On a réussi à enfermer le Stade Toulousain dans un cadre et on sait qu'il n'aime pas ça. » Mais ce résultat nul, s'il est positif pour Toulon, laisse quelques regrets au staff du club varois. « On a quand même manqué un peu de patience pour mieux jouer certains coups. C'est un bon résultat mais il ne nous offre rien, tempère Patrice Collazo. Ce qui m'embête un peu, c'est que l'on est parfois surpris d'être aussi compétitifs. Et du coup, en deuxième mi-temps on a peut-être eu peur de gagner. » Reste qu'avec ce résultat nul, Toulon s'accroche au podium avec une longueur d'avance sur Toulouse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.