Stade Français

Top (J22) : Le Stade Français peut toujours y croire

Top (J22) : Le Stade Français peut toujours y croire©Media365

, publié le 1 mai

Le Stade Français est allé s'imposer 35-28 sur le terrain du Racing 92 dans un match en retard de la 22eme journée de Top 14 et peut compter toujours rêver de disputer les phases finales.



C'était un match qu'il n'avait pas le droit de perdre s'il voulait garder espoir en cette fin de saison, et il ne l'a pas perdu ! Le Stade Français a remporté le derby francilien en allant s'imposer 35-29 sur la pelouse de la Paris La Défense Arena contre le Racing 92, et peut donc encore croire aux phases finales. Les Parisiens, qui avaient plus besoin de cette victoire que les joueurs des Hauts-de-Seine, ont entamé la rencontre de la meilleure des façons, et menaient 16-0 après 34 minutes de jeu. Jonathan Danty avait concrétisé la domination parisienne avec un essai marqué à la 31eme, après un petit coup de pied de James Hall, un rebond favorable à Sekou Macalou et une course rapide pour finir. Joris Segonds a quant à lui inscrit les points au pied, profitant des fautes des Racingmen, notamment dominés en touche. Le Racing n'a pourtant pas lâché, et Donnacha Ryan a inscrit un essai à son tour à la 37eme, suite à une touche et un maul côté droit. Juste avant la mi-temps, Segonds a ajouté une pénalité de 50m et le Stade Français est rentré aux vestiaires en menant 19-7.

Le doublé de Thomas n'a pas suffi au Racing 92

La deuxième période a mal commencé pour les hommes de Gonzalo Quesada, avec le carton jaune écopé par Telusa Veainu pour un placage sans ballon. Et le Racing a immédiatement profité de cette supériorité numérique en marquant grâce à Teddy Thomas, sur l'aile droite, servi par une passe après-contact de Simon Zebo (15-19). Pourtant, les Racingmen ne sont pas parvenus à enchaîner et ont multiplié les fautes, ce qui a permis à Segonds de creuser l'écart au pied (15-28, 70eme). Teddy Iribaren a tout de même réussi à remettre son équipe à -6 (22-28 après la transformation de Maxime Machenaud) en s'arrachant pour marquer à droite des poteaux (essai validé après vidéo, suite à une suspicion d'en-avant). Mais les espoirs de victoire des Ciel et Blanc ont rapidement été douchés, deux minutes plus tard, par un essai d'Antoine Burban suite à une touche à 5m et un maul côté gauche (22-35). La victoire était alors toute proche pour les Parisiens, qui ont certes concédé un nouvel essai de Teddy Thomas, trouvé en bout de ligne côté droit, à la 78eme, mais qui ont su mettre le Racing à la faute à la sirène pour s'imposer.

Le Stade Français toujours en course

Cette victoire est capitale pour le Stade Français, qui revient ainsi à deux points de la sixième place, qualificative pour les phases finales, occupée par Castres. Mais Bordeaux-Bègles, juste devant Paris, et Toulon, juste derrière, comptent deux matchs de plus à jouer. Il reste quatre matchs aux Parisiens, contre Brive, Montpellier, Lyon et Bayonne, pour espérer finir dans le Top 6. Un Top 6 dans lequel se trouve encore le Racing 92, actuellement quatrième, mais les Franciliens n'ont que six points d'avance sur le septième, Bordeaux-Bègles, qui a donc deux matchs en plus au programme. Le Racing finira la saison contre Clermont, Pau, Agen et Brive.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.