Pau

Top 14 (J22) : Victoire sans le bonus offensif pour le Stade Français Paris face à Pau

Top 14 (J22) : Victoire sans le bonus offensif pour le Stade Français Paris face à Pau©Media365

, publié le 24 avril

Grâce à sa victoire face à Pau (46-32), le Stade Français Paris n'abandonne pas ses espoirs de disputer la phase finale du Top 14 mais a laissé échapper en toute fin de match le bonus offensif.



Le Stade Français a peut-être assuré l'essentiel face à Pau. Mais cette victoire au Stade Jean-Bouin sera sans doute teinté d'un peu de déception pour les joueurs de Gonzalo Quesada. Car, face à une équipe de Pau qui a beaucoup donné mais peu reçu pendant l'essentiel de la rencontre, le bonus offensif a longtemps été en poche avant de s'envoler bien au-delà de la sirène. Si Clovis Le Bail a ouvert le score au pied pour la Section, les Parisiens ont très vite passé la seconde après l'égalisation de leur buteur Joris Segonds. En effet, en conclusion d'une longue séquence de possession de balle et après une percée de Waisea, Sekou Macalou a été au rendez-vous pour aplatir le premier essai de la rencontre. Un avantage qui a été amplifié à peine plus de dix minutes plus tard. En sortie de touche, le jeu à l'opposé initié par James Hall a trouvé Waisea dont la pointe de vitesse lui a permis de laisser sur place la défense béarnaise. Dans la foulée, Clovis Le Bail n'a pas manqué la cible pour sa deuxième tentative.

Les Parisiens ont poussé

Toutefois, dès la demi-heure de jeu, le Stade Français Paris s'est mis en position de prendre le bonus offensif. A la suite d'un ballon porté, Tolu Latu a pu emmener le ballon puis combiner parfaitement avec James Hall qui, face à une défense paloise médusée, a aplati le troisième essai de sa formation. La réponse de la Section n'a pas attendu cinq minutes quand, au terme d'une action confuse, un jeu au pied bien senti de Thibaut Debaes a trouvé Tumua Manu. Ce dernier a alors décalé Atila Septar pour un essai marqué du sceau de la patience pour revenir à treize longueurs à la pause. D'entrée de deuxième acte, Joris Segonds a redonné un peu d'air au club de la Capitale au pied avant qu'Aminiasi Tuimaba ne réduise l'écart d'un essai venu d'une percée de Tumua Manu, qui a parfaitement lancé le Fidjien vers le deuxième essai palois. Vexés, les Parisiens sont repartis à l'attaque et, vigilant, Joris Segonds a ouvert au pied pour Kylan Hamdaoui qui s'est joué des défenseurs béarnais pour aplatir. C'est alors que Pau a vécu quelques minutes difficiles. En effet, en deux minutes, Charly Malié et Maks van Dyk ont tous deux écopé d'un carton jaune, laissant leurs coéquipiers à treize contre quinze.

Pau n'a jamais abandonné

Une double supériorité numérique que le Stade Français Paris a timidement exploité, inscrivant un essai peu après l'heure de jeu par Paul Alo Emile, qui a résisté au retour de trois défenseurs pour aplatir. A neuf minutes du terme de la rencontre, Alex Arrate a redonné virtuellement le bonus offensif au club parisien, venant au soutien après une séquence de jeu au près pour aplatir le quatrième essai de son équipe. Mais cette fin de match a été douloureuse pour les joueurs de Gonzalo Quesada. En effet, après avoir vu Loïc Godener retrouver le banc de touche sur carton jaune, Daniel Ramsay est venu conclure une action initiée par Charly Malié avec le soutien de Vincent Pinto. Alors qu'un essai palois supplémentaire priverait son équipe du bonus offensif, Waisea a perdu son sang-froid, commettant un en-avant volontaire pour couper une offensive de la Section. A deux de plus, les Béarnais ont mis la pression sur le pack parisien en multipliant les mêlées et, au bout de cinq minutes, cette insistance a fini par payer. En sortie de mêlée, Thibaut Daubagna a servi sur un plateau Tumua Manu qui a profité d'une défense parisienne désorganisée pour aplatir sous les poteaux. Si le Stade Français Paris s'impose (46-32), le point laissé en route pourrait coûter cher en fin de saison. Pour Pau, cette défaite n'arrange rien dans la course au maintien.

TOP 14 / 22EME JOURNEE
Samedi 24 avril 2021
Lyon - Clermont : 41-30
Stade Français Paris - Pau : 46-32
21h05 : Toulouse - Racing 92

Reportés à une date ultérieure
Brive - La Rochelle
Toulon - Agen
Bayonne - Castres
Bordeaux-Bègles - Montpellier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.