La Rochelle

Top 14 (J17) : Large succès pour le Racing 92 face à La Rochelle

Top 14 (J17) : Large succès pour le Racing 92 face à La Rochelle©Media365

, publié le 29 février

Grâce à une démonstration de force offensive et face à une équipe de La Rochelle qui n'est jamais entrée dans le match, le Racing 92 s'est offert un large succès en ouverture de la 17eme journée du Top 14 (49-0).



Pour faire un grand match, il faut deux équipes. Or, ce samedi à la Paris-La Défense Arena, le Racing 92 est apparu bien seul tant La Rochelle est passé à côté de l'événement avec la large défaite qui va avec. Il n'a, en effet, fallu attendre que sept minutes pour voir Teddy Baubigny convertir en essai un ballon porté consécutif à une touche à cinq mètres de l'en-but des Rochelais. Alors que Teddy Iribaren a ajouté trois points au pied, Finn Russell s'est montré opportuniste au quart d'heure de jeu. Profitant d'une passe téléphonée de Jules Plisson, le demi d'ouverture irlandais est allé aplatir entre les perches après une course plein axe de 50 mètres. L'essai du bonus offensif est arrivé avant même la mi-temps et, encore une fois, sur une interception. Victor Vito s'est troué sur une passe sur son aile gauche, laissant François Trinh-Duc se saisir du ballon. Or l'ailier du Racing 92 s'est claqué à une cuisse et n'a pas pu aller plus avant, cédant sa place à Ben Volavola à la mi-temps. Heureusement pour l'ancien Montpelliérain, Dorian Laborde a bien suivi et a été parfaitement servi pour aller, lui-aussi, entre les poteaux pour aplatir.

Le Racing 92 n'a jamais arrêté de pousser

Si les supporters rochelais espéraient voir un autre visage de leur équipe au retour sur la pelouse, l'espoir s'est éteint au bout de quatre minutes. Décalé sur l'aile gauche par Russell puis Volavola, Olivier Klemenczak a remporté son duel avec Arthur Retière pour aplatir en coin. Les deux équipes ont alors commencé à faire tourner leurs effectifs, faisant baisser le rythme de la rencontre. Ce n'est qu'à l'heure de jeu que le public francilien a pu s'enflammer. Sur un ballon porté, Dorian Laborde a fait parler sa puissance pour casser deux plaquages et permettre à Fabien Sanconnie d'aplatir. Les dix dernières minutes ont vu La Rochelle essayer d'endiguer les vagues franciliennes mais ça n'a pas porté ses fruits. Tawera Kerr-Barlow a été poussé à la faute sur une mêlée à cinq mètres de son en-but et, après avoir ramené le ballon dans son en-but, n'a pas pu empêcher Maxime Machenaud d'aplatir le sixième essai du Racing 92. Hassane Kolingar, sur un nouveau ballon porté, s'est chargé de conclure le match. Avec cette large victoire (49-0), le Racing 92 reprend la troisième place du classement aux Rochelais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.