La Rochelle

Champions Cup : La Rochelle, un village gaulois face à l'ogre Leinster

Champions Cup : La Rochelle, un village gaulois face à l'ogre Leinster©Media365

, publié le 2 mai

Qui sera l'adversaire de Toulouse en finale de Champions Cup ? Tout le rugby français espère bien sûr l'exploit de La Rochelle, à commencer par les Toulousains qui ont gagné trois de leurs quatre titres contre des compatriotes.



La Rochelle est face à son destin, pour réussir peut-être le plus grand exploit de l'histoire du club, dimanche après-midi contre le Leinster. Toujours dans la tristesse d'un huis clos, alors que le peuple rochelais aurait pu vivre un moment d'anthologie, mais c'est ainsi... La province irlandaise, bien sûr, représente une des plus grandes institutions du rugby européen : quatre titres (dernière couronne en 2018, record partagé avec Toulouse) et cinq finales, dont la dernière et seule perdue en 2019. Alors que le Stade Rochelais a disputé au total 17 rencontres de Champions Cup, le Leinster en oppose... 178 - à répartir en dix victoires et sept défaites pour La Rochelle, 122 victoires, cinq nuls et 51 défaites pour le Leinster.

Sazy : "Il faut arrêter de dire qu'on n'a pas d'expérience"

Cette saison, en revanche, le comparatif est légèrement favorable aux Français : 113 points inscrits et 45 encaissés, contre 104 points inscrits et 55 encaissés côté Leinster. "La semaine passe plus vite que d'habitude, on va tout faire pour arriver dans les meilleures conditions, clame le capitaine Romain Sazy (deuxième-ligne). Ils sont extrêmement complets et tiennent le même rythme tout le match, il ne faudra pas leur laisser la moindre opportunité. On aura notre mot à dire aussi dans les rucks, il faut arrêter de dire qu'on n'a pas d'expérience. Ce n'est pas une faiblesse. On a les joueurs et les mecs qu'il faut, qui ont gagné cette compétition."

En l'occurrence Will Skelton, seul membre de l'effectif à avoir déjà levé le trophée, en 2019 avec les Saracens. Il avait donc battu le Leinster en finale (20-10)... Son aide ne sera pas de trop pour espérer une sixième finale franco-française en 26 Coupes d'Europe, la quatrième avec le Stade Toulousain après Toulouse - Perpignan en 2003 (22-17), Toulouse - Stade Français en 2005 (18-12 a.p.), Toulouse - Biarritz en 2010 (21-19) et les deux Toulon - Clermont en 2013 et 2015 (victoires du RCT 16-15, puis 24-18).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.