Clermont

Top 14 (J20) : Montpellier renoue avec la victoire face à Clermont

Top 14 (J20) : Montpellier renoue avec la victoire face à Clermont©Panoramic, Media365

, publié le 4 mars

En ouverture de la 20eme journée du Top 14, Montpellier a mis fin à sa série de quatre défaites de suite avec un succès construit en deuxième période face à Clermont (34-6).



Montpellier n'avait plus le droit à l'erreur. Restant sur quatre défaites de rang en Top 14, le champion de France en titre se devait de l'emporter sur sa pelouse du GGL Stadium pour enrayer sa chute et rester dans la course aux places en phase finale. Si les premières minutes de la rencontre ont vu les Cistes prendre l'initiative, cela ne s'est pas traduit au tableau d'affichage. Au contraire, ce sont les Jaunards qui ont ouvert le score peu avant le quart d'heure de jeu. A la suite d'une obstruction de Brandon Paenga-Amosa, Anthony Belleau a passé le ballon entre les perches des 30 mètres. Dans la foulée, Paolo Garbisi n'a pas connu la même réussite à une distance équivalente de la cible. Mené au score, le MHR n'est pas passé loin de couler quand, en moins de deux minutes, Nicolaas Janse van Rensburg puis Bastien Chalureau ont écopé d'un carton jaune en raison d'une accumulation de fautes à laquelle l'arbitre n'est pas resté insensible. Toutefois, Clermont n'a pas su tirer le maximum de cette double supériorité numérique.

Cancoriet trop indiscipliné pour Clermont

En effet, les Auvergnats n'ont inscrit que trois points au pied par Anthony Belleau peu après la demi-heure de jeu. Cette fois, Paolo Garbisi n'a pas échoué pour rapprocher Montpellier à trois longueurs à deux minutes de la pause. Les joueurs de Philippe Saint-André ont fini par virer en tête au moment de retrouver les vestiaires. Après avoir vu Judicaël Cancoriet laisser l'ASM à quatorze après s'être mis à la faute dans un ruck, George Bridge a été parfaitement décalé à l'issue d'une longue séquence de jeu au près pour aplatir le premier essai de la rencontre. Les Cistes ont démarré le deuxième acte sur le même temps qu'ils ont achevé le premier. A peine cinq minutes après la reprise, Thomas Darmon a mis un sacré coup sur la tête des Clermontois, allant conclure un une-deux avec Jan Serfontein. Le match a définitivement tourné à la 49eme minute quand Judicaël Cancoriet a vu rouge. Se rendant coupable d'un plaquage haut sur Masivesi Dakuwaqa, le troisième-ligne clermontois a logiquement été expulsé par l'arbitre de la rencontre.

Montpellier a saisi sa chance

Si Paolo Garbisi n'a pas su convertir en points la pénalité consécutive à cette faute, Montpellier a n'a pas immédiatement tiré parti de cette supériorité numérique. Alors que Jules Plisson a manqué une pénalité, Clermont a tendu le bâton pour se faire battre quand Sébastien Bézy s'est rendu coupable d'un en-avant volontaire et d'un plaquage haut. Le résultat a été un carton jaune pour le demi de mêlée et une double infériorité numérique pour l'ASM. Dans la foulée, sur la touche, Montpellier est allé en touche et en a profité pour lancer un ballon porté. Vincent Giudicelli en a profité pour aplatir le troisième essai du MHR. Cobus Reinach a conforté le bonus offensif des Cistes à l'entame des dix dernières minutes en venant conclure un contre rondement mené. Sur la dernière action, Brandon Paenga-Amosa a été propulsé dans l'en-but par ses coéquipiers dans un ballon porté ayant remonté dix mètres. Montpellier renoue avec la victoire et le bonus offensif (34-6) et ne perd pas espoir de défendre son titre en phase finale. Clermont continue d'alterner le bon et moins bon sans toutefois se mettre à l'abri dans la course au maintien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.