Clermont

Clermont : Officiel pour Matsushima

Clermont : Officiel pour Matsushima©Media365

, publié le 28 janvier

Kotaro Matsushima débarque à Clermont. Le Suntory Sungoliath a annoncé mardi le départ de son ailier vedette en Auvergne.

Dix-huit ans après Daisuke Ohata, un autre joueur japonais va mettre les pieds en Auvergne. Clermont va bien réaliser avant l'heure, en effet, le gros coup de l'été prochain. L'ASM s'apprête à enregistrer l'arrivée d'un compatriote d'Ohata, resté quelques mois seulement à l'époque après avoir eu très vite le mal du pays. Et pas des moindres. Le vice-champion de France va ainsi enregistrer le renfort de Kotaro Matsushima (26 ans). Pour ceux qui auraient déjà oublié son nom, Matsushima, c'est cet arrière-ailier de feu qui a illuminé chacune des sorties du Japon lors de la dernière Coupe du Monde, disputée sur les terres nippones. Le club de Matsushima le Suntory Sungoliath a officialisé mardi sur son compte Twitter le départ de son international aux 39 sélections pour Clermont. Chouchou des supporters japonais, le numéro 14 aux 39 sélections sous les couleurs des Brave Blossoms avait été la révélation de ce Mondial que son pays avait quitté par la grande porte en quarts de finale après s'être incliné face aux futurs champions du monde sud-africains.


Clermont malgré la concurrence du Racing 92 

Et si le Japon avait séduit les fans du monde entier par son envie, sa générosité et son jeu flamboyant, il le doit essentiellement aux prestations du feu-follet Matsushima, auteur de cinq essais et qui avait posé d'énormes problèmes à toutes les défenses qui lui avaient fait face, y compris les plus hermétiques de la planète. L'Irlande et l'Ecosse, battues toutes deux lors de la phase de poules par les Brave Blossoms et leur ailier vedette (Matsushima peut également évoluer au poste d'arrière), véritable cauchemar pour toutes les équipes qui avaient croisé sa route, avaient notamment vécu l'enfer face au supersonique Nippon. Malgré la lourde défaite (26-3) des Japonais face aux Springboks, même l'Afrique du Sud avait eu un aperçu du talent de celui qui avait déjà bluffé La Paris-La Défense Arena à l'automne 2017 lors d'un test-match face au XV de France, et auquel Clermont avait toute de suite courtisé dans le but de pallier les départs d'Abendanon et éventuellement Grosso. Le futur ex-homme fort des Suntory Sungoliath faisait pourtant l'objet d'une cour assidue, et notamment de la part du Racing 92. L'ASM possédait toutefois un coup d'avance (pour ne pas dire plusieurs) dans cette lutte pour le Japonais, pas loin d'être aujourd'hui le meilleur à son poste. Le club auvergnat a gagné et attiré le natif de Pretoria (Afrique du Sud) dans ses filets, il peut s'en frotter les mains. Et espérer que le foudroyant ailier restera plus longtemps qu'Ohata.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.