Bayonne

Top 14 (J22, match en retard) : Castres peut rêver des phases finales

Top 14 (J22, match en retard) : Castres peut rêver des phases finales©Media365

, publié le 29 avril

Castres est allé s'imposer 26-23 sur la pelouse de Bayonne ce jeudi dans un match en retard de la 22eme journée, et prend provisoirement la sixième place. L'Aviron reste de son côté sous la menace de Pau.



Il y a quelques mois, Castres était à la lutte pour le maintien, et son président Pierre-Yves Revol avait même renoncé à candidater à la présidence de la Ligue Nationale de Rugby, préférant ne pas abandonner le navire au milieu de la tempête. Mais désormais, le CO est quasi-assuré de se maintenir et peut même rêver des phases finales : Castres a en effet signé sa quatrième victoire d'affilée ce jeudi dans un match en retard de la 22eme journée de Top 14 sur le terrain de Bayonne, où il n'avait plus gagné depuis octobre 2009. Les Castrais se sont imposés 26-23, après avoir tremblé jusqu'au bout, mais l'essentiel est là : les quatre points.

Un début de match canon pour Castres

Sous une pluie battante, les Tarnais ont signé un début de match canon, avec un essai marqué dès la première minute par Santiago Arata, qui a récupéré le ballon après un maul et a filé seul à l'essai. Benjamin Urdapilleta a transformé (0-7) et a ainsi débuté son festival. L'ouvreur argentin a en effet marqué trois autres pénalités lors de ce premier quart d'heure, profitant notamment des difficultés en mêlée fermée de l'Aviron (0-16, 15eme). Les affaires basques ne se sont pas arrangées avec la sortie définitive du capitaine Peyo Muscarditz sur protocole commotion, et Gaëtan Germain a enfin inscrit les premiers points bayonnais sur pénalité à la 22eme (3-16). Et alors que l'Aviron est passé tout près d'inscrire son premier essai, avec d'abord un rebond défavorable, puis un essai refusé à la vidéo pour cause d'en-avant, c'est finalement Castres qui a filé dans l'en-but sur l'une des actions suivantes, grâce à Filipo Nakosi, en bout de ligne côté gauche (3-23). Bayonne a fini par sortir la tête de l'eau à trois minutes de la pause, grâce à Afa Amosa, qui a aplati dans le coin droit après une touche et un maul, deux minutes après s'être vu refuser un essai à la vidéo, car l'arbitre n'était pas certain qu'il avait franchi la ligne (10-23, mt).

Bayonne est bien revenu

Cet essai s'est finalement avéré capital pour les Basques, qui sont revenus petit à petit en deuxième mi-temps. La pluie avait cessé mais le spectacle a bizarrement été moins au rendez-vous. Bayonne a inscrit deux pénalités et Castres une lors de la première demi-heure de cette deuxième période (16-26, 70eme), et l'Aviron est parvenu à marquer un essai à cinq minutes de la fin par Michael Ruru, après un gros travail des avants. Germain a transformé, et les Basques arrachent donc le bonus défensif. Un bonus qui permet à Bayonne de compter quatre points d'avance sur l'avant-dernier, Pau. De son côté, Castres prend provisoirement la sixième place, synonyme de phases finales. Qui l'aurait dit en fin d'année 2020 ?

TOP 14 / 22EME JOURNEE
Samedi 24 avril 2021
Lyon - Clermont : 41-30
Stade Français Paris - Pau : 46-32
Toulouse - Racing 92 : 34-16

Jeudi 29 avril 2021
Bayonne - Castres : 23-26

Samedi 1er mai 2021
18h30 : Toulon - Agen

Date à déterminer
Brive - La Rochelle
Bordeaux-Bègles - Montpellier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.