World Rugby : Des nouvelles règles seront expérimentées pour augmenter la sécurité des joueurs

World Rugby : Des nouvelles règles seront expérimentées pour augmenter la sécurité des joueurs©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 19 mars 2019 à 22h30

Face aux trop nombreux décès de jeunes joueurs, le rugby mondial s'est réuni pendant trois jours à Marcoussis pour échanger afin de rendre le sport plus sûr et des expérimentations seront entreprises dans les prochains mois.

Face aux décès d'Adrien Descrulhes, Louis Fajfrowski et Nicolas Chauvin, le rugby mondial a décidé d'agir afin de rendre ce sport plus sûr pour les joueurs. Afin de répondre à cette problématique, à l'initiative de la Fédération Française de rugby et de World Rugby, des représentants des fédérations, des ligues professionnelles, des médecins, des chercheurs ainsi que des joueurs et des entraîneurs se sont réunis à Marcoussis pendant trois jours pour échanger et essayer de définir un cadre permettant de réduire les risques liés à la pratique du rugby. De ce symposium, de nombreuses modifications des règles ont été proposées et seront à l'agenda du Comité Directeur de World Rugby, qui se tiendra en marge de la prochaine Coupe du Monde, après différentes expérimentations.

Le plaquage, nœud du problème

La première proposition tient à une nouvelle expérimentation de la règle imposant au plaqueur d'intervenir bien en-dessous de la ligne d'épaule, plus proche du niveau de la poitrine, qui avait été testée à l'occasion du Mondial des moins de 20 ans organisé en France l'an passé. La FFR entend, elle, tester une règle imposant de plaquer en-dessous de la taille, notamment dans les championnats d'équipes de jeunes. World Rugby a insisté sur le fait que cette expérimentation de l'abaissement de la limite de plaquage au niveau de la poitrine devra être faite dans une « compétition d'élite » qui reste à déterminer. En plus de ce test, World Rugby entend modifier l'application des règles liées aux plaquages hauts afin d'assurer une plus grande homogénéité dans les décisions arbitrales. La question de l'éducation des joueurs, et surtout des jeunes joueurs, autour du geste du plaquage a également été soulevée.

La drôle d'idée de Serge Simon

Présent lors de ce symposium comme vice-président de la Fédération Française de rugby, l'ancien pilier international Serge Simon s'est fait remarquer avec une proposition de nouvelle règle tout droit issue du rugby à XIII. Selon lui, en plein jeu, il faudrait octroyer la touche à l'équipe qui a botté le ballon si ce dernier sort indirectement des limites du terrain entre la ligne médiane et celle des 22 mètres. « En défense, on serait obligé de mettre des joueurs le long de la ligne de touche pour éviter ces coups de pied qui feraient gagner beaucoup de terrain parce qu'il y aurait une touche favorable obtenue, comme pour une pénalité mais en plein jeu, a déclaré ce dernier dans des propos recueillis par Infosport+. Il y aurait donc des espaces qui seraient libérés parce ça va positionner des défenseurs. C'est ce genre d'idée complètement incroyable, qui sont loin du plaquage, qui sont là pour recréer des espaces. » Ces trois jours de symposium ont permis aux idées d'être partagées mais rien de concret ne sera décidé avant la fin de la Coupe du Monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.