Un joueur de rugby suspendu 99 ans !

Un joueur de rugby suspendu 99 ans !©Reuters

6Medias, publié le mardi 05 avril 2016 à 21h50

Le pilier d'un club argentin a été contraint à la retraite forcée après avoir asséné un violent coup de pied à son adversaire.
 
La Fédération argentine vient de démontrer qu'elle ne plaisantait pas avec la violence. Cipriano Martinez, pilier de l'équipe de Pucara, vient d'être condamné à 99 ans de suspension pour avoir pété les plombs.

Lors d'un match face à San Aldano, il a complètement dérapé en infligeant un énorme coup de pied dans la tête de l'un de ses adversaires. La victime, Juan Masi, était au sol au moment de l'agression. Le joueur pensait sûrement que son geste ne serait pas repéré.

Une perte de valeurs ?

Malheureusement pour lui, les images des caméras de télévision n'ont pas manqué ce vilain passage. Il est coupable sans contestation possible et indéfendable. La séquence a fait le buzz sur la toile et provoqué un tollé. Sur les réseaux sociaux, le club n'a pas tenu à défendre son joueur qui va donc partir à la retraite.
Regardez :



Juan Masi, victime du coup de pied, est resté longuement allongé au sol suite à la violence du choc, mais n'a finalement subi aucune séquelle. Cette sanction intervient alors qu'en France, le cas de Sylvère Tian fait polémique. L'arrière d'Oyonnax s'est violemment emporté contre l'arbitre lors de la défaite de son équipe contre Grenoble. Âgé de 35 ans, il risque jusqu'à 260 semaines de suspension ce qui signifie la fin de sa carrière. Le rugby et ses valeurs sont-ils en train de déraper ?

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
15 commentaires - Un joueur de rugby suspendu 99 ans !
  • je trouve que les joueurs parlent de plus en plus avec les arbitres , cela serait bien que cela cesse
    L'attitude de certains joueurs vont vers une dérive comme le foot
    brutalité , excès de langage sont durement pénaliser , c'est un bon message envoyé aux joueurs , mais aussi aux présidents et entraineurs.
    la pression, la gagne à touts prix peuvent avoir des effets négatifs sur les joueurs .
    le collectif , le plaisir de jouer ensemble , mouiller le maillots touts ensembles.

  • il ne faut pas dire que TIAN est un exemple en tant que joueur ,il est sans cesse dans la provocation ,il ne s'est jamais fait prendre ,mais là vraiment en tant que ancien arbitre ,je pense qu'il va charger,les insultes sont lourdes ,mais le fait le plus grave ,c'est la tentative d'agression ,il devait regagner la tribune après son expulsion ,il ne l'a pas fait,heureusement que Stéphane Glas ,l’empêche de faire la connerie,ce que les joueurs ne savent pas ,c'est qu'une loi considère l'arbitre comme un représentant de l'ordre dans sa fonction et qu'à ce titre il est comme les flics ,j'espère que l'on ne verra plus cet énergumène ,quel exemple pour les petits des école de rugby

  • il ne faut pas dire que TIAN

  • pas de pitié pour tian , il n'a rien à faire sur un terrain de rugby , il mérite même la prison .....

    un peu de modération et pourquoi pas la peine de mort.
    Tian mérite de sérieuses sanctions, car en plus d'avoir mal réagit sous l'émotion et la pression. Il a récidivé à la fin du match et en renouvelant ses menaces et insultes à l'égard de l'arbitre, alors qu'il avait eu le temps de se calmer et réfléchir. Donc il a fait ça sciemment .
    Maintenant il est à craindre de telles dérives dans le rugby, le professionnalisme en est la cause et les valeurs inhérentes au rugby vont en pâtir lourdement.

    j'oubliai,
    Quand au joueur Argentin si tant est qu'il n'y ait pas d'exagération journalistique , il a ce qu'il mérite et il risque sans doute d'autres problèmes avec la justice de son pays.

  • Il faut virer toute ces brebis galeuse qui font tant de mal dans tout les sports.

    ....vaste programme avait dit "mon général"..en son temps.