Tournée d'automne : L'Afrique du Sud chute en Angleterre, le pays de Galles domine l'Australie, l'Italie renoue avec la victoire, l'Ecosse s'impose face au Japon

Tournée d'automne : L'Afrique du Sud chute en Angleterre, le pays de Galles domine l'Australie, l'Italie renoue avec la victoire, l'Ecosse s'impose face au Japon©Panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 20 novembre 2021 à 20h48

Pour leur dernier match de l'année 2021, l'Italie et l'Ecosse ont respectivement battu l'Uruguay et le Japon. L'affiche entre l'Angleterre et l'Afrique du Sud a vu le XV de la Rose prendre sa revanche sur les Springboks. Le pays de Galles, pour sa part, s'est imposé face à l'Australie.



C’était un des matchs les plus attendus de cette tournée d’automne. Deux ans après sa défaite à Yokohama en finale de la Coupe du Monde, le XV de la Rose a pris sa revanche sur les Springboks. Sur leur pelouse de Twickenham, les joueurs d’Eddie Jones ont su garder leurs nerfs dans un match disputé sous haute tension pour l’emporter par la plus petite des marges. Sur une action qui l’a vu se claquer, Manu Tuilagi a lancé l'Angleterre sur de bons rails dès la 7eme minute. Une entame de match tonitruante qui a vu Freddie Steward faire chavirer le public anglais peu après le quart d’heure de jeu et une pénalité signée Handre Pollard pour débloquer le compteur sud-africain. La fin de la première période s’est résumée à un duel de buteurs entre le demi d’ouverture montpelliérain et son jeune vis-à-vis Marcus Smith. Ce dernier a permis à l'Angleterre de retrouver son vestiaire avec cinq points d’avance. Dès le retour sur la pelouse, Handre Pollard a manqué deux occasions de réduire l’écart, des points perdus en route qui ont finalement coûté cher. Le buteur des Springboks s’est repris à la 55eme minute, juste avant de céder sa place à Elton Jantjies. Le joueur passé par la Section Paloise en fin de saison dernière a redonné l’avantage à l’Afrique du Sud avant que Raphael Quirke ne permette au XV de la Rose de se donner de l’air en faisant parler sa pointe de vitesse. A l’entame du dernier quart d’heure, Will Stuart a laissé l'Angleterre à quatorze après une succession de fautes. Une supériorité numérique dont l’Afrique du Sud a immédiatement profité par Makazole Mapimpi, qui a ramené les Springboks à un point. François Steyn a alors fait apprécier sa précision au pied pour permettre aux champions du monde de reprendre l’avantage. Mais trop indisciplinés, avec Siya Kolisi sorti sur carton jaune pour un contact en l’air avec un joueur anglais, les Sud-Africains ont concédé dans la dernière minute la pénalité qui a permis à Marcus Smith d’offrir la victoire à l'Angleterre (27-26).

Le pays de Galles vainqueur in extremis de l’Australie

Battu par la Nouvelle-Zélande puis l’Afrique du Sud, le pays de Galles a terminé sa tournée d’automne par un succès de prestige face à l’Australie. Sur la pelouse du Principality Stadium de Cardiff, les Wallabies ont frappé les premiers avec un essai d’Andrew Kellaway dès la 2eme minute, Dan Biggar ne répondant que sur pénalité dans la foulée. Mais le match de l’équipe dirigée par Dave Rennie a changé du tout au tout au quart d’heure de jeu. Après avoir heurté la tête d’Adam Beard sur un plaquage, Rob Valetini a été expulsé. Dan Biggar a profité de l’occasion pour ramener le XV du Poireau à une longueur mais James O’Connor lui a répondu. L’Australie a alors passé dix minutes en double infériorité numérique avec le carton jaune reçu par Kurtley Beale pour un en-avant volontaire. Ryan Elias en a immédiatement tiré parti pour permettre aux Gallois de passer devant au score. Le duel de buteurs a finalement permis aux joueurs de Wayne Pivac de rallier la mi-temps avec trois points d’avance. Un écart qui a enflé huit minutes après la pause grâce à l’essai de Nick Tompkins mais, peu avant l’heure de jeu, Gareth Thomas est sorti dix minutes pour un déblayage au niveau de la tête d’Allan Alaalatoa. Nic White en a profité pour ramener les Wallabies à trois points puis, après une pénalité de Dan Biggar, Filipo Daugunu a permis à l’Australie de revenir à une longueur. A trois minutes de la sirène, Kurtley Beale a pensé avoir donné la victoire aux Wallabies mais une dernière faute des joueurs de l’Hémisphère Sud après la fin du temps réglementaire a été de trop. Rhys Priestland n’a pas tremblé pour offrir la victoire au pays de Galles (29-28).

L’Italie brille à nouveau

Enfin une victoire pour la Squadra Azzurra ! Depuis un match de poules contre le Canada à la Coupe du Monde en septembre 2019, l'Italie n'avait plus remporté le moindre match ! Mais après seize défaites d'affilée, les hommes du nouveau sélectionneur Kieran Crowley ont enfin renoué avec le succès, en disposant de l'Uruguay (17-10), classée trois rangs derrière eux au classement World Rugby (17emes contre 14emes), dans le petit stade de Parme. Les Italiens, qui ont fait débuter en équipe nationale plusieurs joueurs ce samedi, n'ont pas survolé les débats, loin de là,  mais l'essentiel est là : ne pas finir fanny l'année 2021. A la mi-temps, l'Italie menait 10-3 après avoir marqué un seul essai, par l'ailier Pierre Bruno, qui honorait sa première sélection et n'avait pas pu retenir ses larmes pendant l'hymne. Le joueur de Zebre a filé dans l'en-but après une action où il a été bien décalé côté droit après une touche côté gauche et un ballon porté. Les Italiens ont bien entamé la deuxième période avec un essai marqué à la 53eme par Hame Faiva, né en Nouvelle-Zélande et sélectionné lui aussi pour la première fois. Le talonneur s'est retrouvé au départ de l'action (touche côté droit) et à la conclusion après un nouveau ballon porté (17-3). Mais sept minutes plus tard, l'Uruguay, qui sera dans la poule de la France au Mondial 2023, a réussi à marquer également après du jeu près de la ligne, grâce au troisième ligne Santiago Civetta (17-10). Mais les Sud-Américains ne sont pas parvenus à marquer l'essai du match nul, l'Italie peut être soulagée !

Un record pour Hogg

L'Ecosse, de son côté, avait un bilan bien plus reluisant que l'Italie, et a signé ce samedi sa sixième victoire en dix matchs cette année, contre le Japon (29-20). Face à une équipe classée trois rangs derrière eux (10eme contre 7eme), les hommes de Gregor Townsend ont souffert également, mais l'ont emporté grâce à cinq essais. Le XV du Chardon a dominé assez largement la première mi-temps et est rentré aux vestiaires en menant 19-6. Duhan van der Merwe, dès la 5eme minute, avait ouvert le score après une touche côté gauche, un ballon porté et une grosse poussée (5-0). Puis c'est le capitaine Stuart Hogg qui a trouvé l'intervalle côté gauche après un renversement de jeu de Finn Russell pour aller inscrire son 25eme essai en sélection, nouveau record (12-6, 28eme) ! Darcy Graham a ajouté sa pierre à l'édifice à la 39eme, en marquant dans le coin droit après une bonne passe de Russell (19-6). En deuxième mi-temps, le Japon a profité de sa supériorité numérique suite au carton jaune de Jamie Bhatti (accumulation de fautes) pour inscrire deux pénalités et revenir à (19-12). Mais à la 55eme, Stuart McInally, tout juste entré en jeu, a redonné de l'air à l'Ecosse en marquant après un ballon porté (26-12). Neuf minutes plus tard, le Japon a enfin été récompensé par un essai, inscrit par Tevita Tatafu, lui aussi après un ballon porté (26-17). Les Nippons ne sont pas parvenus à inquiéter les Ecossais durant le dernier quart d'heure, et ils concluent donc leur année par une cinquième défaite en six matchs.

TOURNEE D'AUTOMNE
Samedi 20 novembre 2021
Italie - Uruguay : 17-10
Ecosse - Japon : 29-20
Angleterre - Afrique du Sud : 27-26
Pays de Galles - Australie : 29-28

Vos réactions doivent respecter nos CGU.