Thomas reparle de sa séropositivité

Thomas reparle de sa séropositivité©Media365

Thomas Siniecki : publié le samedi 26 décembre 2020 à 19h58

L'ancien arrière gallois Gareth Thomas, séropositif depuis un an, s'est à nouveau livré sur ce sujet qu'il ne veut pas subir comme un tabou. Toutefois, il en veut aux médias de s'être immiscé dans sa vie à ce moment-là.



Gareth Thomas, dans un long entretien pour L'Equipe, est revenu sur les conditions de l'annonce de sa séropositivité, l'an dernier : "J'avais choisi de ne jamais en parler, mais j'ai dû le faire à cause de l'intrusion de la presse dans ma vie privée. Une sorte de chantage ! Dans une vie, il y a des choses qu'on veut pouvoir dire quand on le choisit. Et tout le monde a le droit d'avoir des secrets, surtout sur sa santé. Et ça, le média qui voulait révéler ma séropositivité me l'a enlevé. Ce moment où j'aurais pu m'asseoir avec mes proches, ceux en qui j'ai confiance, je ne l'aurai jamais. J'ai dû le dire à ma famille dans des conditions horribles, précipitées, après qu'un journaliste s'est présenté au domicile de mes parents pour leur demander un commentaire sur ma séropositivité qu'ils ignoraient..."

La légende du rugby gallois (100 sélections), champion d'Europe avec Toulouse en 2005 - il est désormais âgé de 46 ans -, a dû rassurer sa famille : "Je craignais que mes parents aient la même peur que moi au début, que j'allais mourir ! Il fallait que je leur explique que ça ne signifierait pas que je passerais le reste de ma vie seul, et que tout le monde s'éloignerait de moi quand j'entrerais dans un pub ! C'était difficile, j'avais tellement de choses à leur expliquer, mais je voulais juste qu'ils comprennent que leur fils irait bien et qu'il vivrait une vie normale ! Je voulais les réinstruire sur le sujet, ça a été un long processus. Je devais leur faire comprendre que vivre avec le VIH n'est plus synonyme de peine de mort."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.