Super League (XIII) : Les Dragons Catalans au pied d'un premier chavirement

Super League (XIII) : Les Dragons Catalans au pied d'un premier chavirement©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 09 octobre 2021 à 11h44

Opposés à St Helens (coup d'envoi à 19 heures) à Manchester, les Dragons Catalans disputent leur première finale de Super League. Un imposant défi se dresse face à eux.



Cette fois, ils y sont. Après trois échecs en un peu plus de dix ans, les Dragons Catalans vont pouvoir humer l'air d'une finale de Super League. La quatrième demi-finale a été la bonne contre Hull (28-10) et les Perpignanais joueront le titre samedi sur la pelouse mythique d'Old Trafford. Bon, maintenant le défi est très relevé. Les Dragons vont défier (à partir de 19 heures) St Helens, double tenant du titre et lauréat à huit reprises. Mais l'occasion est belle et si rare, alors...

« On est vraiment prêts et on a hâte d'y être »

Les rugbymen s'avancent vers le sommet « sans pression particulière », selon Thomas Bosc, l'entraineur de l'attaque cité par L'Equipe. « Le message du coach a été positif : restez zen. Ç'a été notre force toute la saison. C'était un peu l'inverse avant la demi-finale. Les joueurs l'ont ressenti, moi aussi. C'est fantastique ce que l'on a vécu à Gilbert-Brutus, mais il y avait aussi ce petit facteur, devant notre public, où l'on s'est dit : les gars, là, faut vraiment pas se louper ! Aujourd'hui, le feeling est différent. On est vraiment prêts et on a hâte d'y être. »


Bien commencer la finale pour espérer rafler le sacre

Les Dragons Catalans pourront compter sur l'expérience de six éléments qui ont déjà disputé une finale de Super League : Tom Davies, Gil Dudson, Micky McIlorum, Mike McMeeken, Joel Tomkins et Sam Tomkins. Six joueurs, dont cinq lauréats (seul Mike McMeeken a perdu avec Castleford contre Leeds en 2017). Et, même s'ils ont perdu deux matchs sur trois cette saison contre St Helens, ils peuvent s'enorgueillir d'afficher la meilleure attaque (112 essais). « Les deux équipes qui le méritent le plus se retrouvent en finale et contre St Helens, ce sont toujours de jolies rencontres, estime Benjamin Garcia, le capitaine. Nous les avons joués trois fois cette saison, mais le match le plus important, c'est celui-ci ! Ils sont champions en titre, ils ont de grosses individualités, et une énorme défense avec un gars comme Alex Walmsley qui abat un énorme boulot. »

Le challenge est magnifique pour les Dragons Catalans, dans un endroit non moins splendide. « Old Trafford ? C'est un rêve pour chaque sportif, quelque chose d'exceptionnel », a confié le troisième-ligne Mickael Goudemand. « Même s'il ne faut pas s'attarder là-dessus, c'est un lieu complètement mythique. Il n'y a pas beaucoup mieux en Europe », a ajouté Arthur Mourgue. Pour espérer battre le favori logique à sa propre succession, il faudra essayer de bien commencer. « Ils n'ont concédé que 10 points par match en moyenne et, sur l'ensemble de leur saison, ils n'ont encaissé que 20 points, au total, sur les vingt premières minutes de chacun de leurs matches, détaille Thomas Bosc. C'est impressionnant ! Ils ont vraiment mis l'accent là-dessus et ils sont loin devant toutes les équipes sur ce secteur, contrairement aux années précédentes où ils jouaient beaucoup plus. » Allez, on espère une heureuse nouvelle vers 20h40...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.