Rugby à XIII : Les Bleus n'ont pas manqué leurs débuts dans la Coupe du Monde

Rugby à XIII : Les Bleus n'ont pas manqué leurs débuts dans la Coupe du Monde©panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 18 octobre 2022 à 09h00

A l'occasion de leur premier match dans la Coupe du Monde de rugby à XIII, les Bleus ont nettement dominé la Grèce (34-12), qui faisait ses débuts dans la compétition.



Les Bleus ne pouvaient espérer une meilleur entame de Coupe du Monde. Sur la pelouse de Doncaster, l'équipe de France de rugby à XIII a donné la leçon à une frêle équipe de Grèce dont c'est la première participation à la compétition. Il n'a fallu attendre que huit minutes pour voir Alrix da Costa lancer Jordan Dezaria vers le premier essai tricolore, transformé par Arthur Mourgue. Le buteur des Dragons Catalans a bonifié un plaquage dangereux de Nicholas Flocas à un quart d'heure de la pause pour corser l'addition. Toutefois, à la demi-heure de jeu, Tony Gigot est allé aplatir le deuxième essai des Bleus, parfaitement trouvé par son demi d'ouverture. Les Grecs ont à peine eu le temps de se remettre que l'équipe de France est allée une nouvelle fois à l'essai. Cette fois, c'est après une percée d'Alrix da Costa que Benjamin Jullien a pu trouver la faille et donner 20 points d'avance aux Tricolores au moment de retrouver les vestiaires.

Les Bleus ont ouvert des espaces en fin de match

S'il a fallu huit minutes en première période pour voir le premier essai français, le scenario a été identique lors du deuxième acte. Arthur Mourgue est venu au soutien de Mickaël Goudemand pour inscrire le quatrième essai de l'équipe de France. C'est alors que les Grecs ont vu leurs adversaires multiplier les erreurs et maladresses, ce qui leur a permis de relever la tête. Siteni Taukamo a saisi sa chance de sauver l'honneur pour les Hellènes. Mais, à l'entame du dernier quart d'heure, Arthur Mourgue a ajouté deux points sur pénalité avant que Benjamin Jullien n'aille inscrire un deuxième essai personnel à cinq minutes de la sirène après avoir percé le rideau défensif grec. Toutefois, les Tricolores ont terminé cette rencontre sur une mauvaise note, Nick Mougios inscrivant juste avant la sirène un deuxième essai pour la Grèce. Grâce à cette nette victoire (34-12), les Bleus s'installent à la deuxième place du Groupe A à égalité de points avec l'Angleterre, tombeuse des Samoa (60-6) en ouverture, leur prochain adversaire ce samedi à Bolton.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.