Rugby à 7 : Les Bleues en bronze lors de la Coupe du Monde, la sixième place pour les Bleus

Rugby à 7 : Les Bleues en bronze lors de la Coupe du Monde, la sixième place pour les Bleus©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 11 septembre 2022 à 19h25

Grâce à une prestation maîtrisée face aux Etats-Unis, les Bleues remportent la médaille de bronze lors de la Coupe du Monde de rugby à 7. Dominés par l'Argentine, les Bleus prennent la sixième place.



Après l'argent olympique à Tokyo, les Bleues ramènent le bronze du Cap. Quelques heures après la claque infligée par la Nouvelle-Zélande, les joueuses de David Courteix ont su finir sur un succès face aux Etats-Unis lors de la petite finale. Lili Dezou a mis les Tricolores sur la bonne voie dès la 3eme minute avant que cette dernière signe son doublé juste avant la mi-temps. Un avantage de douze points que les Américaines ont entamé peu après l'entame du deuxième acte par l'intermédiaire de Naya Tapper. Toutefois, cette dernière s'est ensuite illustrée par son indiscipline, laissant son équipe à une de moins pour quasiment les deux dernières minutes de la rencontre. Une supériorité numérique qui a fait les affaires d'Alycia Chrystiaens, qui est allée aplatir le troisième essai des Bleues. Joanna Grisez s'est illustrée pour donner plus de corps à la victoire de l'équipe de France féminine, qui a été totale quand Ian Jason a inscrit un essai sur la dernière action. Avec cette victoire (29-7), les Bleues montent à nouveau sur un podium international.

Les Bleus finalement sixièmes

L'équipe de France masculine, quant à elle, a conclu sa Coupe du Monde sur un ultime faux-pas. Opposés à l'Argentine pour la cinquième place du tournoi après leur succès de la matinée face aux Samoa, les joueurs de Jérôme Daret se sont inclinés. Une rencontre qui mal démarrée pour les Bleus avec le carton jaune précoce pour Jean-Pascal Barraque. Deux minutes en supériorité numérique dont les Argentins ont tiré parti pour aplatir le premier essai par l'intermédiaire de Joaquin de la Vega, qui n'a pas été transformé. Toutefois, juste avant la pause, Nelson Epée a fait parler sa pointe de vitesse pour remettre les Tricolores dans le sens de la marche. La deuxième période n'a pas tourné en faveur des Bleus. Luciano Gonzalez a redonné l'avantage à l'Argentine en aplatissant un deuxième essai, dont la transformation a été manquée par Tobias Wade. Alors qu'Agustin Fraga a laissé son équipe à six pour la dernière action, les Tricolores n'ont pas su en profiter et s'inclinent (10-7) à l'issue d'un match frustrant qui les fait terminer le Mondial à la sixième place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.